jeudi 29 janvier 2015

bonne nouvelle + quelques virgules de belles pensées

Bientôt je vais me faire installer un bloqueur pour ne pas  faire venir toutes les pubs chez moi

ainsi je pourrai aller chez vous ce qui n'est plus le cas  avant j'avais du mal à vous écrire  je ne peux même pas vous ouvrir  


cela devrait tranquillement se faire 

plus de promiscuité épistolière me fera du bien vos créations me manquent.

vos petits mots aussi et je sais par des amies que l'on peut à peine me laisser un billet

je vous espére en forme  en cette fin de semaine.



Virgules de pensées 1


 Anonyme
L’œil devient ce qu'il contemple 

 Freud
 Quand je me demande pourquoi je me suis toujours effoce d'être juste et jon, je ne trouve aucune réponse.

Simone Weil
L'attention est la forme la plus rare et la plus pure de la générosité .

Il est donné à très peu d'esprits de découvrir que les choses et les êtres existent.


Quelque chose de mystérieux dans cet univers est complice de ceux qui n'aiment  que le bien.

Kirshnamurti
Ne mettez pas d’obstacle au mouvement de la douleur . Laissez -le mûrir.

Bartabas
Epurer , c'est ajouter à l’intérieur


je vous embrasse chaleureusement 
Frankie Map's Monde


mardi 27 janvier 2015

Quelques petits pas de l'opéra des mots

Les choses ne se passent pas toujours comme on peut, on veut.
Que vais-je vous mettre sous la dents aujourd’hui.



De xavier Forneret
1
J’ai vu une boite à lettre sur un cimetière 


2
Le sapin dont on fait les cerceuils , est une arbre toujours vert. 


3
Dali
Le pourquoi de l’obésité des fantômes. Dali


4
Vois la lumière en chacun, et traite les comme si c'est tout ce que tu vois.


 5

Gangaji

Soyez nu dans la splendeur de la vérité de qui vous êtes.
6

Thierry Janssen

Notre essence est spontanéité et liberté. Elle est notre élan vital, le noyau de notre être, la source intarissable de notre créativité. Elle connait le projet profond qui nous rendra heureux.



1a
Olivier Cohen
omme est une légende dont le sens s'est perdu. Mais le sens est toujours là, déposé au creux du langage, dans les récits que nous murmurons la nuit quand le sommeil nous fuit.
(Pour saluer Raymond Carver, in Les trois roses jaunes, Folio n° 2138, p.185)


2a
Richard Bach
Chaque monde a ses propres lois et ses propres idées concernant qui est propriétaire de quoi. En général, elles divergent.
(De l'autre côté du temps, trad.
Ariel Marinie, p.75, Flammarion, 1999)

3a

Épictète du jour

De quoi te plains-tu ? La divinité t'a donné ce qu'elle avait de plus grand, de plus noble, de plus royal et de plus divin, le pouvoir de faire un bon usage de tes opinions, et de trouver en toi-même tes véritables biens. Que veux-tu de plus ? Sois donc content, remercie un si bon père, et ne cesse jamais de le prier.






 4a
Albert Guinon
Sur certaines questions essentielles, le plus grand cerveau doit tenir à honneur de sentir comme le petit épicier.
(Remarques dans Le Figaro - Supplément littéraire, 29 mai 1909)


5a
Louis-Philippe Robidoux
La volonté qui n'ose aime à s'appeler la temporisation. 



(Feuilles Volantes, p.134, Éd. La Tribune, 1949)



et très bonne semaine
j'ai de grands soucis pour aller chez vous  et je crois de mes copines vous de chez moi
je viens d'acheter un antivirus
alors !


gros bisous en attendant que vous voyez fleurir des petits mots chez vous



Frankie Map's Monde

lundi 26 janvier 2015

une évasion les îles

un de mes anciens amoureux c'est envolé aux îles comme l'amitié prise spontanée la place à la tornade 

blanche de l'état de fascinatio

nous avons fêter l'autre jour sur les bord de la Dordogne notre 6 années d'amitié et il vient de m'envoyer des 

iles de sa villégiature, alors  cela nous fera du bien .

Fabrice de Bordeaux sont les photos

erreur 
je ne retrouve plus les photos alors désolées mon temps a été mangé je reviendrai plus tard
belle semaine




samedi 24 janvier 2015

instantanée de la semaine : le grand échiquier hommage à Jacques Chancel par Fréderic Taddeï



visée à l'écran  ne rien laisser passer
Il m'avait reçu pour parler de la solitude
nous avions témoigner avec Françoise Fabian
je me rappelle un interview qu'il avait fait chez marguerite Yourcenar dans son ïle

Le goût des autres comme disait Taddéi ! Quelle somptueuse soirée !



Quelle image mettre !?




vous pouvez aller voir les autres instantanées


mardi 20 janvier 2015

en regardant les statistiques des visiteurs je voyage. petit roman feuilleton

merci très chers lecteurs, ce matin cela semble se calmer mais c'est le bazar pour visiter les blogs
je suis très vite bloquée par des invasions de pub.

 alors sachez que vos mots me font très plaisir et les réactions de chacun aussi. et que je vous visite et parfois ,ne peut vous laisser un mot.

oui je regarde les statistiques cela me fait plaisir comme ce matin où je sais que 2è personnes de côte d'ivoire ont cliqué.
que les usa sont toujours aussi calmes même si ce matin il dépasse de peu les français.

J'aime voir les pays en guerre  qui s'affiche avec de bonnes statistiques  allez ils ont raison de venir prendre des bolées de fraicheurs et  aussi  qui sait de rebondir avec vos blogs.

c'est peut-être le regard en entrebâillant le rideau de l'ex comédienne. Souvent c'est quand les salles  par rempli que mon attention était plus vive car il fallait ne pas lâcher et souvent c'était des magnifiques  représentations.
Je sais aussi que j'ai des lecteurs qui ne signent jamais mais sont hyper présent sur le blog.

L'adresse  pour moi est important. peut -être parce que vivant 24 heures sur 24 h sans vis à vis, m'adresser à l'autre spécifiquement me permet de rester accrocher à la réalité  du cercle intime des lecteurs et du cercle plus grands des lecteurs.

les chiffres me parlent et me font voyager.

photo frankie

 mais je comprends que vous puissiez  être que  dans l’attention de vos commentateurs  et commentatrices.


je vous fais plein de gros bisous et belle et bonne semaine.

Frankie Map 's Monde

photo et aquarelle  frankie

allons dans la dune écouter le vent abandonnée à la chaleur de tes bras.



photo et aquarelle  frankie

Oh la la l'amour ca rechauffe tu me l'aurais simplement dit,  je ne t'aurai pas cru.

Chat alors !

avec l'odeur de cury des herbes folles des dunes.

 photo frankie

prenons le tapis volant et allons nous sécher à "Saalam Hôtel" de Casablanca snous sécherons plus vite Cherido !


Nous allons nous faire déposer.

A cœurs vaillants et débrouillards rien d'impossible.
Une bonne fricassée d'adrénaline çà nous remet à table ou au lit !


photo frankie
Chiche !

photo frankie
comment on recycle  une deuxième fois les photos

dimanche 18 janvier 2015

comme c'est étrange !

Depuis les tragiques événements de la semaine dernière, au paravent j'étais lu 15OO fois à 2OOO fois par jour par les USA et bien  l'équilibre avec les lecteurs français  s'établit une navigation de 400 à 35O lecteurs ce qui représentent  mon lectorat français.

Peut-être qu'il n'y a rien à voir.  comme une voile que l'on affale quand le mistral est annoncée


je vous dirai que cela n'est pas attristant car quand je voyais le nombre et comme je ne touchais aucun dividende sur le nombre  des clics j'avais l'impression d'avoir les mamelles sèches.

je me sens mieux dans mes talons aiguilles (lol)
c'est plus a ma dimension.

j'écris pour vous .
et çà c'est de l'or comme du soleil qui s'infuse comme un thé très ancien avec une lichette d'opium...

l'autre jour une charmante jeune femme m'a demandé de faire un petit nécessaire pour que je sois dans le classement des blog et que je busse.

J'avoue que "beusser" je vois tout de suite ma liberté  de laisser échapper   dans une attention plus de tendresse que  la rigueur de Monsieur grammaire. Et bien évidemment c'est par le défauts que l'on brille...
je ne me vois pas briller comme les fautes de réalités show....

Suffisamment de chose imposée par le petit écran quand l'on voit des acteurs jouer des écrivains qui n'ont pas écrits une ligne cela s'entend tellement fort malheureusement.

voici la gazette des petits événements  à remarquer !

Quand pensez vous?

je vous souhaite un excellent dimanche.

Pour les amoureuses du chat de mon atelier d'écriture à la petite rockette hier quand je me suis rendue dans la salle de réunion pour donner mon atelier  monsieur le chat faisait une grasse sieste dans la corbeille aux soutiens gorges . j'ai pensé à vos réactions  des instantanées  je lui ai donné des mots doux mais il était si bien que je ne pouvais pas perturber ce si beau  dormissement et pas mâle pour rien la corbeille  aus sous vêtements de mes demoiselles mes dames  et croyez moi quand je les vois j'en achèterai bien pour me recouvrir des boutons pour la géante que je suis tant les motifs sont beaux..

la gazette du château se retire et tendrement vôtre

Frankie Map's Monde

Bon gâteau du dimanche

vendredi 16 janvier 2015

Instantanée de la semaine

L'heure est des arcs en ciel et pourtant les infos du jour a eu son attentat sur Paris et hier en Belgique.

retrouvailles des photos tournées en Afrique lors de mon dernier tournage là bas. 
les bases de ce tournage serviront de  toile de fond de la  deuxième partie de mon roman 
 çà s'est pas mal écrit cette semaine.

ont le droit à l'instantanée de la semaine

un des siéges africain des sculpteurs d'ivoire de la "gueule tapée" est  à le tête de mon lit.





avec l'assitant du son nous verifions l'ancrage du micro pour la reprise des scénes.
Fleurie aux fleurs Fraîches



le chat de mon atelier d'écriture à la petite rockette.
samedi après midi reprise d'une nouvelle session d'écriture  appliquée " la casa Santaga"



jeudi 15 janvier 2015

L'Appel du 18 juin

j'ai  trouve interressant en ces jours troubles de faire appel à l'histoire de France et à de discours fondamentaux  concernant l'appel du général De Gaule après la débâcle 

pour conquérir la liberté... ect écoutez c'est  vraiment interresant.....

je vous embrasse très chaleureusement
Frankie Map'Monde











mercredi 14 janvier 2015

L'heure bleue de ce soir


un bleu royal et ensuite un bleu outremer  mêlé de gris d'ardoise
j'ai eu 15 minutes mon cœur libéré d'un cour lourd,
ce matin la visite d'elfi et son bleu  de sa carpe , les flots bruissants et toniques de Giné 
comme la beauté nous raccorde à la vie comme une bonne contre basse  où nous devons ré accordé  chaque cordes
Etrange ce que ces événements brasses dans le tréfonds.


J'ai des problèmes en ce moment pour regarder  ou parfois je peux lire mais pas pouvoir vous écrire et avec des fautes de frappes que je ne peux  arranger

merci de votre Clémence...




ballade  en ma presqu'ile chérie

les fotos sont de frankie pain
elles m'ont été un peu trop réduites










des images pour votre voyage 
c'est ma petite presqu'île en Bretagne

je m'y rendrais en mars  prenez de l'air en passant par là


mardi 13 janvier 2015

coucou et bonjour je suis Charlie, nous sommes Charlie

Je viens de retrouver mon boulevard saint Michel et mes livres.

Le contact avec certaines personnes a gagner en douceur délicatesse galanterie, la parole simple a repris place comme dans des villages des provinces.

En buvant mon café à la "Pomme de pin" j'ai eu la joie de converser avec deux femmes (l'une après l'autre avec un intervalle)
Nous avons pris le temps de partager nos infos, nos points de vue sur la Marche. 

Vraiment pour certaines personnes ces événements ont fait ouvrir des ponts à la conversation spontanée

Quoi de plus réjouissant que de résister de cette manière nous sentons dans l'air comme une arrivée de printemps précoce où une séve ravigotante.

Pour Charlie allez tôt au kiosque où réservez le ce soir. mon voisin c'est ce qu'il a fait moi je dois partir à l'aurore car mes "conversations impromptues de la République" et non, de Versailles de Molière (lol) ont défait mes callages d'activités importantes ...

Pour tout çà  çà vaut le coup de se lever en honorant l'aube


je vous salue très chères lectrices et lecteurs  la beauté de vos petits mots m'ont ouvert aussi à ma "primesautièreté" d'enfance...


Je vous embrasse et je vous serre tous contre mon cœur.


photo de frankie
 pour les voeux et arrêtons le carnage


http://lamangou1.blogspot.fr/2010/02/professeur-choron-jeune.html
Nous sommes Charlie . Pensées très chères demain quand nous Liront Charlie...



Non mais alors ! t'as qu'à croire ?
Foto de frankie  
C'est elle sous le peignoir 



Foto frankie
et je chante

et je danse
aquarelle frankie

avec mes pinceaux
dans l'immobilité du chagrin et 

hymne à l'immortalité 
de toutes
 cette matière grise 
 fine et subtile
qui s'exprimera demain dans Charlie 

 Votre Frankie Map'Monde