jeudi 30 juillet 2015

convescance avec Agathe


Odyssée d'Agathe 3

Mon Agathe m'a fait des migraines ces derniers jours alors "Modérato cantabilé".

 Sous des tissus pour ma villégiature de fin d'été et la nouvelle saison d'automne, mes robes de conférentiaires
  je taille pense les vêtements, dessine , mets en assemblage 

 sieste , 

 soirée avec les views séries et mes chouchoux.

 je vais sur les marchés achetés les girolles du Portugal,

 les pêches du Sud éclatantes de soleil 

les choses que l'on trouve sur les marchés dévastés de leurs habituels marchands.

et je couds,  et je couds, couds, couds, couds.....

Je récolte les rêves de ma nouvelle fin de roman
qui s'est remis en verve en efficacité , avec l'équipe des écrivains et Marianne Jaglae Odyssée d'Agathe 2

gros bisous de votre Frankie 's Map Monde.

les hirondelles font l'été

phrase du jour pétante pétanque !!!!


"La pétanque est 20 % de technique et mécanismes, les autres 80 % sont philosophie, humour, tragédie, romance, mélodrame, amitié, camaraderie, contrariété et conversation"de Sougil
qui a pris les citations du golf pour les détourner vers la pétanque.

odyssée d'Agathe 3

Bananes de Conleau

 La maison rose
du roman de Sébastian et de Pilar
La presqu'île de Conleau et l'ile d'Arres 


 le flou
de la miss Map 's Monde (lol)

6 commentaires:

  1. Beaux cheveux sur les épaules, flous, comme la photo...

    RépondreSupprimer
  2. Un flou très artistique Frankie le rose au joue te fait l'air mutin ce matin...
    je te souhaite de belles tenues dans tes nouveaux tissus et j'attends le tissage de cette toile que tu mijotes je parle de l'odyssée suite à Conleau.
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis chez moi avec mes "grandes" Frankie...nous passons beaucoup de temps à la bibliothèque.
      bisous

      Supprimer
  3. Un beau projet que de coudre ses tenues !!! Surtout quand on a de si jolies couleurs :-)
    GROS BECS ma Belle FRankie.

    RépondreSupprimer
  4. Moi qui ne sait tenir une aiguille... et qui n'en ai jamais eu aucune envie! Parlez-moi de crochet, de tricot, de filage, que sais-je de macramé! mais pas de travail fin et précis! Tu vas être toute belle, sûre que tu as trouvé les tissus qui te conviennent au teint!
    A bientôt!

    RépondreSupprimer
  5. jean-pierre Hamel30 juillet 2015 à 21:14

    Le flou. –
    _Eloge du flou_. Pourquoi faire l’éloge du flou ? D’un côté, le flou c’est la photo ratée. On nettoie ses lunettes et puis, rien n’y fait. Loupé, c’est loupé.
    Le flou est artistique dit-on. S’agit-il de noyer les imperfections dans le vague, de laisser l’imagination rectifier ce que l’artiste n’a pas su faire ? Mieux : de faire croire qu’on a devant les yeux une œuvre unique ? Ça c’est sûr, des comme ça il n’y en aura pas deux.
    Bon allons maintenant à l’essentiel : le flou en estompant les contours de la forme, libère la matière. Il nous fait oublier le châle sur l’épaule pour nous en révéler l’étoffe.
    - Plus encore : le flou ne peut être supplanté par l’ « abstraction » non figurative : c’est qu’il nous faut quand même deviner l’objet pour avoir l’idée de la matière dont il est fait. Comment représenter autrement le _rouge laineux_ du châle de Frankie ?

    Chère Frankie, je vous souhaite un doux mois d’aout.
    Jean-Pierre

    RépondreSupprimer