lundi 12 août 2019

Retour à mon atelier lundi prochain

je viens de mettre fin à deux amitiés,

que mon état à chasser de ma vie 
ils furent si nombreux qu'il faut une calculatrice 
je pense qu'un général ne compte pas en jouissance ses cadavres .

je vous salue car la dame de menage à besion de la piece seule.
Fatou.
je vous donnerai de nouvelles plus longues plus tard
gros bisous.Frankie


lundi 29 juillet 2019

bONNES VACANCANCES A TOUS

JE VOIS QUE LA SPHERE DU BLOG EST DESHABITE;

Alors soyons pas plus royaliste que les reines porteuses des ruches.

Bientôt je vais partir dans un grand pays,
que j'ignore, 


peu de gens pourront me visiter mais vue le nombre qui s'est exité pour le faire en étant joignable
je ne me fais pas de soucis

nous resterons coupée, dans le silence , et ma foi il faut être très fort,
c'est le choix que l'on fait
 quand on decidait de tenir
 la branche de la vie.


belles vacances à vous toutes et tous
et merci ma chére Manouchea avoir mis un petit mot très rigolo  sur le dernier  blog, et les autres  aussi soutie là, et moral remonte sur l'échelle de Reicher.


et bientôt plus personne ne parlera . je suis dans un village éthnologique , je ne m'attendais pas à constater où en est l'être humain ,
 il n'y a plus rien à faire
 sauf resister au maximum pour tenir encore de mois et se dire qu'un jour on vous adressera la parole.

serons- nous articuler,  anoner.
c'est le plus grand voyage que je n'aurai jamais imaginer faire.
c'est étonnant panique quand parfois 
mais celui qui aime lire à de la chance car il reste en conversation.cela semble fini à jamais.


Mme Pain Françoise


BYE   BYE   LOVELY

dimanche 7 juillet 2019

les mauvaises surprises

dans la baraque 
trois repétitions et des dessins

ma chére soeur toujours aussi aimante envers moi

à dérober un certain nombre de choses auxquellles je tenais car  j'avais des commandes 
ma table de tournage où je m'assaeyais
à la poubelle et table très utile pour les travaux devant la télé

un poupon que l'on m'avait confié
poir habiller
plus dans le champ visuel de la maison 
deux lampes de 1930 pour éclairer mes pieds et mes prises pour mes mains
 ca dans la bagnole


et à la place une lampe blanche à veiller les morts elle a pris ses rêves pour la réalité
mais faut avoir les jambes et aussi l'argent pour racheter tout çà
elle ne sait pas ce que c'est que l'argent elle en a toujours eu et puis elle a su intelligement en prendre 

 jamais je ne pourrai retrouver les tissus de commandes
le poupons metis pour habiller 

la table de tournable pour poser mes fesses handicap suplémentaire
la lampe à veiller les morts blanche comme la veuve blanche qui éclaire  une tasse de thé même pas une ligne de livre
la puissance du desir et grande chez elle.

mais le travail le reste était bien excécuté

c'est génial evidemment pas de reponse car tellement heureuse d'avoir enfin fini avec moi


être comme son frére, fils qui m'a liquidé en 2008

mais voilà je suis à 1OO°/° de la perte de amis
sauf vous

cela semble assez fréquent tous les gens ici vivent les mêmes abandons

ils disent que les gens ont peur.



et poussent assez fort sur la culpabilité.


c'est vraiment la nouvelle société :  s'en est effrayant.

Je vais vaincre ma tristesse car sur des hyénes et de charognards,  on a pas de quoi pleurer
pour des chrétiens qui vont à l'église, çà laisse à désirer de l'état de la conscience....

je me demande  sur quoi sont basées leur priére
l'estime puissante qu'ils ont d'eux et le dénis de leurs  mauvais coups.

Je vais faire des stage en deseign et en architecture d'intérieure
j'ai interêt,
 les gens ont telmennt peur de me donner un coup de main
que c'est les derniers à disparaitre.
vive le putain de mot
_ famille 
_ amitié.


et les religions qui les portent.

je ne vais pas continuer le mot car j'ai envie de vomir :
ma chimio.
9 mois quand même c'est pas rien.
çà affaiblit.

je souhaite fort que le myelome ne profite pas de mes dernières pertes pour continuer à me bouffer même si on l'a tué.

amusez- vous ce sont  les vacances.


moi je travaille sur les nouvelle teinte dans mon atelier.
aprés

je m'occuperai du reste...


Je ne suis pas philosophe en ce moment , je suis cris et hurlements. Les hauts du hurlement

C'est tellement atroce ce que je vois et vis que je suis limite
 de faire n'importe quoi
  je dois me calmer


 aucun ne merite ma peine, ma douleur de la perte. Mes regrets.
C'était çà.....
oulala !

l'illusion de sentiments


c'est abominable  de mettre tant trompée
mais 
les hommes et les femmes sont pas si chouchoux , chuou choux que çà

alors je me tais 
 c'est pas beau d'en être arriver là,
la transparence on est dans son bain jusqu'au coup
 une perte hier , une perte aujourd'hui.
et eux m'ont mis au cimetière.


tant de choses à retrouver pour l'essentiel en ma maison.
surtout mes commandes.
et les tissus anciens et les poupons anciens.


Voler c'est comme plusieurs viols
 

BYe

je sais que vous n'allez pas aimé
mais on ne m'a guére épargné
tous ignorent la compassion.


très cordialement chers correspondants et correspondantes.
j'espére être de ce monde en septembre.
Frankie Map's Monde

Nuage le  âne d'eden
 puvre christ comme il est mal compris....



 la complicité c'est si beau
 frankie  avec 20 kilos de plus et bien sur Nuage


 Cher Micjhel serres qui m'a renvoyer le mot enthousiasme en mourant c'était l'énergie sur laquelle je carburai
 Upkac, j'adore ses couleurs
 détour des mondes
 defilé 2019
Les fréres Coen canes l'année de "Paris je t'aime" , je jouais une psychanlyste lacanienne
 c'est l'été l'heure de faire des folies



dimanche 30 juin 2019

la mémére frankie


"Qu’il est modeste le chariot
Qui porte l’âme Humaine"

d' Emily Dickison

rien ne se crée sans effort colossal

je ne parle plus de .......
ce de quoi j'ai parlé la dernière fois.
fermer les portes.


de bonnes nouvelles 
mais je n'ai guére le temps de me distraire à vous les raconter car je suis supersticieuse.
le travail de kiné et d'ergo portent de bons fruits
et les pas sont plus fréquents

demain je vais visiter mon atelier pour prévoir les modifications pour une rentrée un jour....



avec tous les amis que j'ai perdu cà me fait très drôle de remettre les pieds dans cette vie nouvelle qui se presente à moi car tout est à recommencer 

 je n'ai guère le choix, j'espére que j'aurai le courage d'affronter
cela .

je vais me tranformer en maçonne et peintre comme je le pourrai au fur et à mesure

et aprés me trouver un boulot pour pouvoir un peu voyager,

alors voyez  !

  j'ai encore quelques  mois ici 
car on  se remet pas debout si vite que çà.
pour être dans une grande ville sans un quidam  qui vous acompagne sauf sous contrat et argent
 alors autonome car l'argent....
rien ne se crée sans effort colossal

je ne parle plus de .......
ce de quoi j'ai parlé la dernière fois.
fermée les portes.


de bonnes nouvelles 
mais je n'ai guére le temps de me distraire à vous les raconter car je suis supersticieuse.
le travail de kiné et d'ergo porte de bon fruits
et les pas sont plus fréquets

demain je vais visiter mon atelier pour prevoir les modification pour une rentrée un jour....



avec tous les amis que j'ai perdu cà me fait très drôle de remettre les pieds dans cette vie nouvelle qui se presente à moi car tout est à recommencer 

  je n'ai guère le choix j'espére que j'aurai le courage d'affronter
cela .

je vais me tranformer en maçonne et peintre comme je le pourrai au fur et à mesure

et aprés me trouver un boulot pour pouvoir un peu voyager

alors voyez 

  j'ai encore quelques  mois ici car on  se remet pas debout si vite que çà.
pour être dans une grande ville sans un quidam  qui vous acommpagne sauf sous contrat et argent
 alors autonome car l'argent....
les humains 

s'attendaient à çà,
 alors c'est au cimetière qu'ils m'ont mis et je  vous laisse imaginer la suite, au moins




je m'en fous car 

 Ils me donnent envie de gerber.
c'est la nouvelle manère d'être
  à force de parler 
 bio,
 ils font du bio avec leur âme.

des diables, des charoganrds, 
c'est pas drôle
  faut bien nommer je ne pensais pas qu'un jour j'aurai à me taper çà dans la tronche
aprés tout


dommage que je suis si vieille car le champ se limite quand même .

 pour l'instant je suis encore dans le désir de vivre.


 les humains çà existe vraiment,  çà leur plait l'affalement des valeurs, ils s'y vautrent,
ô mon dieu !

s'attendre à çà ?

 c'est au cimetière qu'ils m'ont mis dés le premier mois et nous sommes  au 9 mois. et bien accrochés au non,
 elle n'est plus là
 c'est extraordinaire le courage de jeter la vieille amie à la fausse commune.

 je  vous laisse imaginer la suite au moins,....




je m'en fous car 

 Ils me donnent envie de gerber.98 °/° famille comprise.

c'est la nouvelle manère d'être, 
à force de parler 
 bio
 ils font du bio avec leur âme.
mais çà va à la messe le dimanche
 c'est incroyable, 


des diables, des charoganrds, 
 pas drôle , bien nommer est indispensable

je ne pensais pas qu'un jour,  j'aurai à me taper çà dans la tronche,

 aprés tout le spectre d'analyse est suffisamment large
 pour faire ethnologiquement l'analyse....
c'est impresssionnant
  l'état des lieux de l'individu....


dommage que je suis si vieille ,
 le champ se limite quand même .

pour l'instant je suis encore dans le désir de vivre.

je tremble comme une vieille carcasse,
le monde a ouvert ma peur et comme dit Churchill "c'est la peur qu'il faut détruire".
même au coeur  du couloir il n'y a pas une heure je devais laisser passer 5 personnes qui sortaient ma voisine au jardin 
 derrière moi, un pére et son fils n'ont pas surpporté d'attendre et m'ont fait violence à travers mon fauteuil roulant 
j'étais complétement boulversée et insulté en plus !
je n'allais pas ecraser 5 personnes pour  leur plaisir surtout aucun mot d'excuse ect....

le far wouest était dans le couloir et  en plus une femme .

c'était terrifiant

ce sont des gens surmoulés dans cette habitude....

bon voyez  ! 
la mémére est encore là  en combattante car ....
çà bouscule sec et  

leur affalement,  c'est leur choix ,  attention vigilance à chaque sortie dans le jardin.

la chaleur va nous quitter et bien de bonnes choses pour vous 
mes vacances seront l'an prochain.

Françoise




dimanche 9 juin 2019

la situation se desaméliore côté de l'autre

je suis ébahie de voir que les gens  ne font aucun effort de communication depuis quelques temps à part de me mettre toutes les directions qu'ils prennent.
pas une pensée
rien 
heureusement que les livres me tiennent compagnie,
je fais un voyage ethnologique
et j'ai à l'être humain..... quelques grands doutes
alors que ce n'est pas le moment de lâcher les minima de valeurs qui font que nous sommes encore humains.

 la mort de Michel serres m'a remis le mot le plus fort qui a driver ma vie l'enthousiasme
je le dis à ma psy
c'est une morue  qui fait un plat  à un plongeon dans la piscine elle aussi , ne fait plus bosser ses meninges et me rappelle ma pauvre soeur 
depuis le temps que j'ai choisi d'être orpheline.
50 jours  edt 9 mois depuis la sortie du monastère
et c'est bien rentrer dans son désir( enfin si elle en a) car deux lettres n'a pas été repondu.

 je ne comprends plus la psychanalyse avec la dame
mais bon 
j'ai annulé un maximum de rv 
et je serai silencieuse au moins, le silence dit-on est créatif en psychanalyse.
et à vrai dire . Stop....

le monde m'affole et je ne suis pas dehors.


je vois  que vous vous  maintenez et çà fait plaisir quand j'ouvre l'ordi
au moins là,  je me retrouve en vous retrouvant dans vos actes créatifs

que votre semaine soit belle, 
et je suis dans les livres de Michel Serres et je me regale dont les 5 sens.

Bye bye frankie










dimanche 2 juin 2019

Michel Serres est en route pour le grand voyage

Mon Dieu ! je ne suis pas la seule dans ces séries de blogs à en marquer terriblement le départ.

IL a magnifiquement accompli sa vie, son enseignement, ses recherches. Il va beaucoup manqué au monde, surtout en cette periode.

Je suis dans la lecture "des 5 sens"  et ce matin je lisais la revue philosophique sur lui et de lui.
et je ne savais pas.


Plus tard je serai plus  parlante. C'est comme si j'avais perdu un pére. Un pére de ma pensée.....


A tous et toutes qui sont tristes
à sa famille et qu'il fasse un beau voyage.
Françoise Pain