jeudi 18 janvier 2018

Rene Char et autres compagnons d'écritoire

 René Char
 « Les mots qui vont surgir savent de nous ce que nous ignorons d’eux »



Saint Augustin s’interroge :
 «  Si personne ne me pose la question, je sais. Si quelqu’un pose la question et que je veuille l’expliquer, je ne sais »


(Claude Simon)
 

Un parti pris littéraire à aborderons le problème du temps et de ses discordances , il s’agirait bien de «  reconstruire au moyen d’équivalents verbaux quelque chose que l’auteur a fait ou vu comme s’il ne pouvait pas admettre que ce qu’il a fait ou vu n’ait pas laissé plus de traces qu’un rêve ». (Claude Simon)



Rudyard Kipling

Les mots sont la plus puissante drogue utilisée par l'humanité.



Carl Gustav Jung

Une pensée réellement profonde a toujours quelque chose de paradoxal, qui apparaît aux esprits médiocrement doués comme obscur et contradictoire.



lbert Einstein


Le plus beau sentiment du monde, c'est le sens du mystère. Celui qui n'a jamais connu cette émotion, ses yeux sont fermés.

et pour écrire en paix
les jardins d'excellence



Christiane Singer

La crise sert en quelque sorte de bélier pour enfoncer les portes de ces forteresses où nous nous tenons murés.



Hermann Hesse

Rien ne fut, rien ne sera; tout est, tout a sa vie et appartient au présent.


Carl Gustav Jung

La clarté ne naît pas de ce qu'on imagine le clair, mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur.

Jacques Castermane


Il n’est jamais trop tôt pour apprendre ce qu’on ne nous apprend pas : apprendre à être.

Ma Ananda Moyi

Ce n'est pas dans le monde extérieur que vous trouverez la paix. Creusez au plus profond de vous-même, et vous trouverez la perle inestimable.



Canela Michelle Meyers

L'amour est à la racine de tout Ce qui se produit à chaque instant ... peu importe à quoi ça ressemble !



Jiddu Krishnamurti

Méditer, c'est se vider du connu.
Le connu est le passé.




Démocrite

La vie est un passage, le monde est une salle de spectacles. On entre, on regarde, on sort.

Mooji

Dans le lâcher prise, le laisser Être, il ya la paix, le silence et la clarté qui découlent de l'abandon complet. Laisser la Vie Être.


Placide Gaboury

Ce n'est pas le fait d'être aimé par quelqu'un qui guérit notre guerre civile intérieure, c'est d'être aimé par soi-même, de s'accepter, de la racine à la cime








 Le cher Carlos Brant





belle inspiration pour vos jardins , vos tableaux, vos plumes,....

phtos emprunts web




mercredi 17 janvier 2018

Les musiques de nini Rota pour Fellini

il y avait un zef puissant sur paris aujourd'ui avec quelques giboulées

https://www.youtube.com/watch?v=m9FPo4eiBCg
cliqué sur le lien

muique dont je me suis baignée et danseé 
dans ma dernière chrégraphie

fellini 's road

j'ai eu envie de partager avec vous

belle nuit fellinienne

plein de rêve et d'images

Frankie

 en répétition
 dans le train pour l'Italie  l'ouverture du carnaval de venise sur la place saint  marc 2004
 la contesse   film  dans la maison bacarra tournage

 auto portrait frankie
  Art brut de frankie

Shakespeare

Où va le blanc quand la neige a fondu ?
SHakespeare
 
Il y a beaucoup d'amateur de devinette sur ces blogs
et c'est coté
alors 
le tout c'est d'évoluer en restant dans son monde
belle semaine. 
FP
Ateleir d'écriture au grand Piquey 33 Aquitaine.
PHOTO Frankie

dimanche 14 janvier 2018

un premier jet fondu bye




j'en garde les images
un peu la bd du contenu
pour laisser traces à ceux qui avaient lu ce debut  de nouvelle.






 belle semaine chers et chères lecteures

samedi 13 janvier 2018

24 H Chronos Occupation de la semaine entre les mots


photos 
collection et faites
par frankie pour une fois















occupation de la semaine entre les mots


pour aller visiter  les autres 24h chronos
cliquez sur le mlien

chemindestables.over-blog.com

passer deux heures à derusher et travers sur les contrste et perdre tout le travail les originaux avec
je suis douée en technique
bref.

Bonne semaine

vendredi 12 janvier 2018

Coeur volant de Philippe Bordas


suivi 
"La providence d'un trio
 au resto chinois 
de la gare du Nord."
premier épisode  001
Comme çà vient


Copié sans modif du site de Gallimard
mon petit sejour à la structure les Mots 4 rue dante, à  Saint germain
m’a fait rencontrer des belles plumes...
je pars me l’acheter et je vous en fais profiter
 j’en ai lu des extraits 
 çà vaut le temps de s’y perdre
 et de rêver.

Cœur-Volant

Collection Blanche, Gallimard
Parution : 01-01-2016
«Chaque soir, Natacha m’apprend la respiration. Elle me donne le sens de Paris et son goût de mer. Dans mon carnet à spirale, j’ai copié un vers ancien qui revêt sa personne comme une peau d’agneau. Elle est née de Paris, bercée à la fontaine des Orateurs sacrés, mais tout en elle, même son habit, supplante l’arrogance des Parisiennes. D’une gaze d’amnésie, elle tamise la violence du monde. Elle n'aperçoit ni les pavés disjoints ni la ronde des séducteurs. Elle oublie la monnaie sur la coupelle de la pharmacie du drugstore. Ses parapluies restent dans l’autobus et voyagent du Pont-Neuf jusqu’à la porte de Châtillon. Ses pupilles sont envahies d’ajours où des feuilles de bouleau tourbillonnent dans un ciel de Lituanie. Ses yeux regardent pour moi. Son odeur ne me quitte plus. Aux mondes hauts, moyens et bas préside Natacha.»
Œuvre lyrique et magnétique, troublante comme un parfum de femme, Cœur-Volant rassemble dans un même bouquet la note subtile de l’amour courtois et l’arôme violent du Paris moderne.
«Quel livre, quel style, quelle ambition ! Avec cet écrivain incroyable de violence et de douceur mêlées, le lecteur embarque pour une aventure plus essentielle et plus dangereuse. Un écrivain de race qu’aucun amateur de littérature de grand style ne saurait manquer de suivre à la trace.»
Sébastien Lapaque. Le Figaro Littéraire
«Un lyrisme à tous crins habite la langue inventive et sans limite de Cœur-Volant. Dans la veine d’un Francis Ponge, Bordas décrit avec la même précision l’ardeur du feu amoureux et les émanations olfactives qui envahissent sa "crypte à parfum”. Dans le noble art, on oppose aux "puncheurs” les "stylistes”, et c’est à coup sûr à cette catégorie qu’il appartient. Son écriture virevolte au-dessus du ring, rebondit avec grâce dans les cordes, cogne et "touche”, au propre comme au figuré.»
Frédéric Potet. Le Monde des Livres
«Une écriture à la fois lustrée à la peau de chamois jusqu’à ce qu’elle sourie (…) et tantôt faubourienne. Chose étrange - ou merveilleuse - Bordas, grâce à cette langue façonnée avec un marteau de carrossier et porté par la tumultueuse ondulation de son écriture, accroche le lecteur par un style milord qui attendrait le coup de pistolet sous la Restauration.»
Jean-Louis Le Touzet. Libération
«Un style puissant et inspiré porte très haut cette love story. L’amour, avec ce qu’il faut de poésie dans les mots de la prose, et de singularité dans le maniement du clavier : la classe.»
 Gilles Chenaille. Marie-Claire

«Philippe Bordas écrit des livres à la fois classiques et innovants, sensuels et poétiques. Ce qu’il faut clamer ici, c’est que Cœur-Volant est un formidable roman qui se réinvente à chaque ligne.»
 Héléna Villovitch. Elle
«Une langue d’amour extrême. Après Chant furieux, Philippe Bordas poursuit dans Cœur-Volant sa quête d’un langage percutant et audacieux pour dire un amour lyrique et passionnel. Un roman poétique d’une force rare. Philippe Bordas invente un amour lyrique et trouve le langage qui l’anime avec splendeur. Dans une langue mouvante et musicale, il construit une temporalité et une géographie circulaire (de la rue Marbeuf à la rue Marbeuf, de Natacha à Natacha) pour dire un amour entêtant. C’est une prose magnifique du corps amoureux que Philippe Bordas invente dans Cœur-Volant
Jeanne Bacharach.
En attendant Nadeau



en feuilleton
 la petite carrière
de la grande artiste 
Madame Pain Françoise
dites
au générique et
sur les colonnes Maurice,
dans les pages des invitées à Cannes 
sauf quand j'étais avec le professeur Choron et que si nous avions monté les escaliers en maillots de bains sous le fou rire retenu des garde républicain
mais arrivés en haut l'on nous pria de les redescendre.
les photos des stars en chair avait circuler au moins pendant deux ou trois "festivaux"Il n'y a pas que la foire aux cochons dans le Cantal.
frankie pain la Sallers qui savaient faire parler l'elle
mais la miopie du Star systéme sur les non banquétable c'est la sourdité avec un sonotone.
0001
vous retrouverez  bientôt sur you tube
quelques notes de çà
par les deux jeunes  humoristes déjà cités

"La providence d'un trio
 au resto chinois 
de la gare du Nord."
Frankie Pain


j'ai choisi çà 
à la chirurgiie esthétique

 pour le métier je n'étais pas assez grosse
d'où vous le remarquez je me suis fait construire un corps  plus gros aux lolos  aldente et grosso  big.
le rôle de caress  aux bouffes du Nord lans l'adaptation de  Freaks film américain.
Jusquauboutiste....
la blague du jour sur la carrière.