lundi 27 février 2012

origines du conte: Les Efles et les Fées du Lac de Joux ?


S

ur mon groupe de conteurs voici une question posée et une réponse que j'ai trouvais riche d'intérêt et j'ai demandé à son auteur le droit de vous la diffusé
je pense que certains d'entre vous y trouverons intérêt , par ailleurs je vous invite à aller visiter son site et les liens de Willy vous aurez plein inintéressante surprises de qualités


très beau billet Willy
m'autorisait vous à vous mettre sur mon blog
mes lecteurs l'apprécieront beaucoup
on ne peut pas faire mieux et cela vous ressemble bien


Je suis à la recherche des origines du conte: Les Efles et les Fées du Lac de Joux qui fait partie des contes et légendes suisses. Est-ce que certains d'entre vous le connaissent et surtout depuis quand est-ce que ce conte est conté ? Est-ce qu'il a un auteur ? est-ce que c'est une légende ancienne ?





Ma position est qu'il n'y a pas d'auteurs de contes sauf dans les contes littéraires écrits récemment.
Il est impossible d'en connaître l'origine.
On peut cependant en situer le sens avec plus ou moins de bonheur.

Le conte est un avatar de la mythologie et s'applique a en rendre compte. Tous les personnages que l'on y trouve sont des éléments grammaticaux qui s'articulent dans les configurations mythologiques.
Les Elfes (du suédois Elves ou Fairs) et les fées (fatum : destin) ne se trouvent pas seulement dans le lac de Joux. Ces personnages se répandent dans le monde entier sous différents noms.


Si le conte est une invention récente lié au développement de l'imprimerie, le conteur a toujours existé mais pas sous la forme "star" actuelle .
Il y a toujours eu, dans les communautés, des gens plus intéressés que d'autres par la tchatche. Ils relataient volontiers les événements propres à la communauté en les incluant dans des mythologies présentes. (Yannick Jaulin le fait très bien) C'était le substrat des réunions plutôt nocturnes formant ce qu'on appelle encore les "veillées".

Je souhaite que vous restiez toujours à la recherche des origines bien qu'elles soient introuvables.

Bonsoirs de la Saint Badoit-Galmier et de la sainte Honorine de Conflans.

PS : il y aura un stage "Ateliers contes" à Martigny la première semaine de juillet.
00/41 27 322 87 12


http://carmina-carmina.com/carmina/formations/quoi.htm

je vous souhaite une très belle journée pleine d'elfes et de fées dans le soleil pour l'instant nous ne savons s'il sera pour aujourd'hui
frankie

9 commentaires:

  1. L'origine du comte est peut être dans le besoin de merveilleux depuis l'origine de l'humanité ...

    RépondreSupprimer
  2. ..Du "conte" bien sûr; dans lequel il est plus question de prince que de comte; allez, le compte est bon!

    RépondreSupprimer
  3. Pour le moins intéressant, chère Frankie, mais… Mais voilà, je ne connais rien aux contes, encore moins au comtes, et certainement rien du tout aux comptes ! C'est d'ailleurs pourquoi j'ai une Ministre des finances du nom d'Hélène… hmppphhhhh. hi hi hi hi hi….

    Je déraille, et en plus je suis dérangé par le fait que j'écoute Peer Gynt. M'enfin.

    Je disais que je ne connais rien aux contes… ce n'est pas tout à fait exact. On dit des Québécois qu'ils sont les plus grands « conteurs de pipe » de la planète !

    (Conteur de pipes : expression québécoise signifiant faire croire n'importe quoi)

    Alors oui, nous sommes les plus grands conteurs de pipes de l'espace intergalactique !

    Pour le reste, je suis tellement ignare que j'ai de la difficulté à le croire moi-même. J'ai ma fée personnelle depuis cinquante ans, elle a pour nom Hélène, elle a tout abandonné pour me suivre… ou est-ce l'inverse, je ne sais plus…

    Bonne soirée / bonne nuit, chère Frankie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. belle journée mon cher Roger,
      j'adore quand vous jouez ainsi avec les mot vous ne connaissez rien aux contes et vous écoutez Peer Gynt
      çà c'est quelque chose parfois nous devons maintenant peu compris un tout petit peu le bonhomme qui s'exprime là , je fais gaffe car je suis d'une naïveté bouleversante et je prends beaucoup de chose aux pieds de la lettre.
      bravo avec votre chère Héléne , je pensais que c'était votre deuxième dame 0 ans et vous semblez frais comme des gardons que l'on vient de pêcher... je vous embrasse , bravo encore pour vos chutes glacées

      Supprimer
  4. dear Frankie,
    J'aime les contes de fées elfes et, dès l'enfance.
    J'ai pensé qu'un jour les verrait ... où vous avez posté ce, et m'a fait sentir, sensation oublié ... bon!
    Je tiens à vous remercier pour votre gentil commentaire
    et dire que vous êtes aussi dans mon cœur!
    jamais vu une fée, mais je suis sûr qu'ils sont proches de nous
    comme nous, loin physiquement, mais connecté, dans un sentiment fraternel
    une accolade chaleureuse!

    ps: malheureusement, le problème que j'ai eu dans ma maison avec le réseau d'eau, encore une fois - je suis assez contrarié, inquiet, stressé ... cette réalité a affecté ma concentration et d'inspiration.
    En effet, il est résolu, au moment qui doit être résolu,
    Je ne peux pas choisir...

    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ma chère Denise je vois que les fuites vous ont encore importunées... quand la maison commence à se faire entendre.

      J'adore vos mots toujours délicat en vibration avec le sujet
      et cela me fait plaisir de toucher le cour des amies lectrices ou lecteurs dans mes choix car maintenant je dis tiens çà çà va faire plaisir on ne peut pas s'inviter à table alors on s'invite à voyager , à lire , à voir
      je vous embrasse bien chaleureusement je vous serre très fort contre mon coeur Frankie pour avoir du grand plaisir dans vos tableaux

      Supprimer
    2. merci!
      et une accolade si serré et vrai....

      Supprimer