mardi 19 août 2014

amélie poulain la marchande de journaux

une qui était pas encore là  du fabuleux destin d’Amélie Poulain de JP Jeunet



foto frankie
et devinez quoi derrière cette porte

milles pensées  en paquerettes


Frankie

5 commentaires:

  1. Eh oui, c'était bien toi... et dans un film absolument fabuleux !
    Merci ma belle Frankie pour ce souvenir !
    GROS BECS

    RépondreSupprimer
  2. superbe..mais..sur cette photo manquent tes foulards, fichus , étoles et écharpes... :)))
    joli souvenir d'un beau film... bisou ma belle!

    RépondreSupprimer
  3. Ma marchande de journaux est beaucoup moins jolie et pourtant elle est toute refaite !-o))))
    Mais c'est loupé.
    Un superbe film à revoir encore et encore.
    Gros bisous ma Frankie.
    Je réponds à ton mail.
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  4. Ah ! Enfin j'arrive à me connecter avec toi, je ne sais pas ce qui se passait ces jours derniers, la petite roue verte tournait, tournait sans jamais aboutir : ça y est enfin ! Tu es super en vendeuse de journaux et la porte aux pâquerettes me séduit aussi ! Merci ma chère Frankie pour ton message chaleureux (comme toi) et tes mots si joliment choisis. Tu as eu un courage fabuleux (comme Amélie Poulain) pour te battre toute seule comme ça contre un cancer et c'est pour cela que tu as cette humanité forte. Moi je n'ai qu'une jambe explosée, en miettes, toute rafistolée avec des plaques et des vis mais ce n'est rien par rapport à toi. Alors tu sais, je dessine, je lis, j'écoute des livres, je vais me promener ici ou là sur les écrans et j'essaie de ne pas trouver les journées trop longues ! Tu peux venir me voir sur le blog et m'écrire avec plaisir ! Je t'embrasse bien fort et te dis à bientôt ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu sais merci de ton mot bien sur je viendrai chez toi.gros bisous

      Supprimer