mercredi 27 novembre 2019

coucou les amis, amies lecteurs lectrixes



 quelques dessins avant mon accident de myelome pervers



on m'a raconté ce soir l'histoire de la tête séparée du corps de Descartes quand on la transporter des pays du Nord dans son pays
et celle d'Einstien tenue dans un bocal par une femme

 poéte quand je naviguais dans du bon poids
 fabrique des mots

Toujours de ce monde mais depassée par les activités de la maison  et aprés l'höpital de jour alors, le blog passe pas souvent dans mes envies. et surtout le temps.

mais mes pensées vont vers vous de temps en temps.

la Societé a beaucoup changé en un an , les escroquerie font loi.

et les abus de faiblesse sont courues partout. alors vigilance !
ça va jusqu'à des services que nous méritons d'aller 
parce que je suis grosse alors que j'ai perdu 27 kilos , mes aides n'ont plus droit de me pousser de faire mes courses, de m'acompagner à la pharmacie ni à la banque
je dois faire roule toute seule mon chariot.
Nouvelles du matin .

 la dame me donnait 130 kilos en me voyant alors ue j'en faisais 112, 6O
et maintenant 1O4, 40.

quand on fait du 38 dame , l'autre embompoint et  du morbide de votre faute et négligence
alors ma grassesse et de la maltraitance de coups jusqu'au sang pour la mother et le reste  plutôt psychologique
atchoum
et l'enveoppe adiêuse une protection

38 ans de travail analytique avec des poses quand même  mais toujours en travail dans mes lectures et recherches.

pour inverser le cours du poids montant.
Il se peut qu'en me levant devant j'ai gagner 10 kg

comme c'est drôle  et  j'attends que la patronnne m'en informe et me donne les limite de poids accorder
car la securité sociale pourra peut-être être demandé pour m'aspirer mon trop plein de gras , je n'y tiens pas 
mais maniére de montrer jusqu'où peut aller une telle decision
pas de nouvelle depuis qu'une aide connaissant de prés ma fragilité m'a prevenu en avance.

voilà le commbat est de chaque jour mais quand on suit les info , je suis intégré au monde 
et pardonnez mi mes absences de presence sur le blog.





Je dois commander mais avec un petit budjet et une petite maison ce n'est pas possible
j'ai refusé les plateau repas 18 euros le plateau et dedans ???

alors nous devons demeler çà car le corps n'est pas content 
plus de marché 
plus de lidle

des femmes se plaignent
et
par contre téléphoner 1/2 heue à la poste pour une affaire çà ne les géne pas


mais je voulais vous saluer
avant d'aller rapprendre ma cuisine et mon sommeil


toutes mes amitiés
Françoise pain

7 commentaires:

  1. Tu as repris tes activités c'est formidable et mieux que de passer du temps devant l'ordi même si cela nous prive de tes bons mots.
    Tu dois te sentir mieux d'avoir perdu du poids ?
    Bisou.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Frankie de tes nouvelles même très mitigées
    tu me rassures??? les normes ne sont pas toujours normales et c'est l'intelligence artificielle qui les détermines passons passons pensons à l'humain c'est lui seul qui compte
    comme Manouche il vaut mieux que tu reprennes des activités qui t'amènent à des rencontres plus que sur l'écran
    j'ai beaucoup diminué ma présence aussi essayant d'aller à l'essentiel en privilégiant le temps commun à vivre
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. depuis quand on choisit le meilleur
      par rapport :
      très mitigées les nouvelles et oui pépétte
      être seule ne fait pas toujours de bons resultats
      même si tu veux et fais le contraire
      non je ne t'offrirai pas ce que je ne peux m'offrir
      salut.
      je n'écrirai que resuciter du moins pour toi.
      non je ne peux pas mieux.

      c'est con c'est chiant ces lectures
      ah ! çà je te crois moi qui y suis écroulée.
      drôle drôle.

      vif la remise du nez dans le blog
      elle est finie votre frankie.
      Morpionibus morbidius.

      Supprimer
  3. merci les femme
    je suis encore très handicapée et je suis coincée à la maison bientôt sans avoir plus rien à manger
    je vous remercie de votre lecture très positive mais c'est malheureusement pas çà je pense voir pour une fin definitive j'en ai mare de ramer sans résultat.

    en aurais je le courage à force de silence et de non visite et de non coup de fil je pense que tout çà y concoure
    un an et trois mois
    c'est pas mal.
    mais je me sens acculée à une fin prochaine/
    salut les femmes
    bye

    RépondreSupprimer
  4. Tu n'as pas résisté au vilain crabe pour baisser les bras devant les mesquineries de la vie ou de l'administration!
    Mais n'y a-t-il pas de services sociaux à Paris qui puissent t'aider à trouver des solutions pour ta vie quotidienne?
    Des associations pour t'aider à passer ce cap difficile du retour chez soi?
    C'est terrible que le monde soit si indifférent à la difficulté des autres.
    Courage chère Frankie.
    Grosses bises

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Frankie !

    J'ai pensé à toi ce soir...je suis passée voir comment tu allais...
    je voulais te souhaiter une bonne année...
    et puis voilà que je lis que tu galères, que tu es seule...
    et passablement déprimée !?
    ...

    Je n'ai pas de solution magique...
    mais je t'envoie mes meilleures pensées et de grosses bises.

    Tiens bon !
    La vie nous présente parfois des revirements
    au moment où l'on s'y attend le moins !

    Et n''hésite pas à demander de l'aide...
    autour de toi.

    On t'aime !


    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, Frankie! Tu nous inquiètes avec ton long silence, entrecoupé pourtant de petites nouvelles, plus ou moins satisfaisantes... J'espère que la lente sortie du tunnel se précise et que nous pourrons bientôt avoir quelques mots plus tranquillisants sur ton état d'esprit et sur ta santé.... Amicalement

    RépondreSupprimer