mardi 13 décembre 2011

dans l'arbre à voeux : le texte de Chantal S. de l'atelier d'écriture de l'Hajat


arbre à vœux






Loin









“Je voudrais raconter ce souvenir...
mais le voici effacé désormais...”
Loin... souple et doux,
prégnant sensuel
me frétille m’anguille
ce petit chemin vers mon cerveau...
bayadères et fleurs
ô string

S-t-r-i-n-g- quartet pour violons et cordes
string étincelant de fêtes
lunes et étoiles argentées
transpercent les nuages formes illimitées
mes sens s’électrisent autant qu’à inhaler
une Veuve Cliquot ou un Laurent Perrier,
point de bulles il est vrai
la craie crisse sur le tableau noir
froufou et cotillons

fesses fuselées fesses rondelées
l’amour à pleine mains
caresses sur chair satinée
deux bosses ballonnées
irrésistible
éradique à chaque passage
fièvre noire scrophulosités
méchanceté
abrasif récurant
grimoires et alezans
le pouvoir au bout du chiffon blanc

string de fête mont de vénus pubis diamanté
string en voilette de tulle bordée soie
fluidité aux transparences acidulées

LOIN

Jinn tonic n’a qu’à bien se tenir
et Monsieur Propre aussi
vie et joie
étincelle écarlate aérienne
ö sens inquisiteur
dessine moi le ciel

inspirer
souffler

il était une fois...

Il sera .....





Chantal S.
Atelier de l’Hajat sous la direction de Frankie Pain
le 3 décembre 2011

5 commentaires:

  1. cheval de vent porteur des voeux au ciel

    RépondreSupprimer
  2. Je ne savais plus ou mettre mes voeux dans l'arbre ou sur le cheval, j'ai pas pris de chance, j'en ai mis sur les deux.

    RépondreSupprimer