vendredi 20 décembre 2013

Annajo fleur de la jungle deMalaisie

photo Annajo,


la chère globe trotter , mon amie , ma fille de coeur et de plume celle qui vissite nos blogs et se signe de ses mots dans les beaux commentaires, elle jette ses poumons de feu à l’hôpital, elle est partie l'an dernier à Noël,  je lui envoie  tout mon coeur pour que ces fêtes  où elle sera avec son sac à dos sur une petite ile deserte en Thaïlande, elle est la chaleur de notre blogosphère, elle le cœur aussi généreux que la fleur qu'elle m'envoie. Je ne lui ai pas demandé son autorisation , je la salue de son courage , et de sa quête 
et qu'elle reçoive la chaleur de nos cœurs.. Belle Annajo
merci pour la confiance , l'envoie de cette gigantesque fleur.... et la blogosphère...

7 commentaires:

  1. Une fleur presque aussi grande que ton amie et certainement que son cœur !
    Je t'embrasse bien fort ma Frankie.
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  2. merci ma chére mimi tu as bien vue ma chére Mimi que son cœur
    qu_e vous vous portiez bien en ces fêtes tes 4 pattes et ton cher Antoine et tous ceux que tu aimes. je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  3. oui Frankie une belle et grande fleur ton amie dont on lit les mots,
    je t'embrasse et je sais que tu partages avec ceux que tu aimes les plus positives de tes pensées.
    belles fêtes de noël dans la lumières et la paix des coeur plus que dans les bombances qui s'étalent impudiquement

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique image, on ne sait qui va charmer l'autre!
    Belles fêtes de Noël à toutes les deux!

    RépondreSupprimer
  5. merci chéres dames et belle fêtes aussi respect. beaux mots de vie de création réciproque nous avons partagé
    baisers tendres et paisible

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Merci, belles Dame d'atours, de plumes et d'âme.

    En ce qui concerne la photo et "l'autorisation", je répondrai que rien ne nous appartient, ce corps est juste un emprunt dont notre essence véritable se pare pour pouvoir sentir, ressentir, incarner son amour et sa lumière dans les coeurs et la chair. Nous n'appartenons pas plus à nous-mêmes qu'à quiconque, ici-bas. Mon image n'est qu'une image, mais je suis ravie qu'elle imprègne vos yeux de la lumière qu'elle abrite.

    En vous souhaitant encore des centaines de milliards de journées merveilleuses et de soirée incroyables, que ce soit Noël, Hanouka, Laylat al-Qadr, quelque soit l'origine de vos croyances et de vos terres. Ce sol est le même pour tous. Et chacun de nous apportons notre contribution à sa croissance.

    RépondreSupprimer