mercredi 4 décembre 2013

Feuilleton d'automne : 6eme épisode fin : l'émergence du Vert



Troisième  partie


 friedrich
Zita
Reynald ! Tu le nommes par son prénom. ?????????????? Personne ici .
Chien
Sauf que je dors avec Odette et la nuit Elle chante son prénom : Reynald, mon Reynal, mon île dorée, mon baptistaire ,  mon Léthé, mon Lermontov, ma plus belle forêt, mon chant sacré  , mon toi mon Nous , Nos Nous ……..
 les litanies de l’amour dans son somnambulisme verbal logorrhéen. Et chaque nuit  c’est une pure invention au gout de miel , de bergamote .

Zita
Corps frotté trop longtemps devient fou. Et toi avec. Fais moi dormir avec vous .
Chien
Tu es terrifique dans ta colère Zita. Soigne là :  je t’ouvrirai sa porte de chambre.



Zita en larmes
Tu sais pas ce que c’est que d’avoir une porte qui se referme sur toi et dont tu es exclue, moi qui vient de l’ASPA.
Chien  tout déconfit de ses larmes
Viens que je te lèche , ta belle peau,  peau sans poils,  comme je brosserai une douce chevelure d’anges comme celle que l’on met dans les arbres de Noël .Respire  cette essence « arbre à thé »  et laisse toi faire à ma tendresse ! Arrête de t’ébrouer comme une poule du moyen-âge  dans sa cote de maille, tu fais un bruit de heaume qui claque !
Zita Toujours en larmes
Cette immersion de femelle dans mon territoire m'hérisserait les poils si j’en avais.     Je n’ai plus d’appétit.


Chien
Entends-tu les petits rongeurs au grenier ? Si tu allais t’y passer les nerfs. Tu connais ta raison d’être ici : tu as été achetée pour faire le ménage des «  pas invités »  de l’école : souris, mulots … alors te la racontes pas trop.


Zita
Tu es un collabo. Ca va avec le cadre : pendant la dernière guerre des maquisards  y avaient confié des enfants juifs. T ‘as raison, je vais justifier ma Gamelle  et mon Toit.

Chien
Je vais renifler « Habit Rouge » de ton maître. Cette odeur me rappelle le Skipper, il me manque  mon Léo Léon , Hugo Victoire . Ils ne sont pas venus depuis longtemps.
 J’ai le mal de  ma petite mère.


Zita
Cette femme est une grue. Deux hommes, un gosse, de plus elle m’enlève mon maître.


Chien
Zita -Saint Catherine tu te brosses les poils à contre implantation. - A lui même : contre implantation : chute de tous les poils : la jalousie maladive de cette race de miaou , on est mal emmanché .- Les grues  sont des oiseaux  de grande longévité, signe de grand augure et  de  bonne augure. Mademoiselle porte en elle de grands sentiments  femme d’honneur , de justice spirituelle. Tu aurais vu comme elle a mené de main de maître,  tout grand skipper olympique qu’il est ; quand il a eu ce cadeau bénis-  un cadeau vivant - dans un panier à provision les grands de Madagascar , avec Son fils dedans , il ignorait sa naissance,  tu vois le genre, le matin de ses noces mélusines ( feuilleton  d’été ) La honte devant tous ses copains qui se disaient que cela aurait  pu être eux. Alors respect Madame . D’ailleurs je n’ai pas encore compris pourquoi on l’appelle Mademoiselle ?       Ça doit être comme la Grande Demoiselle de la l’histoire de France…. La grue c’est cette grande noblesse de cœur. Révise le petit Robert au lieu de t’empaler sur un contre sens. Wouaf whouf ! Cà la fout mal :  pour la  chatte d’un écrivain .
 Toi quand t’as une idée dans la caboche,  tu lui  fermes la porte , elle revient par toutes les fenêtres de ton corps.


Zita
Vas dis moi en plus que je péte !
Chien
La poule noire dans ma Lande du Médoc fait aussi d’œufs blancs !  Va bouffer tes souris. Félin  de jalousie. À la  jalousie malade. Je vais dans l’Ouvroir de ton maître me faire une pipe d’Opium.                                                                        

  Fin du 6éme épisode



De Françoise Frankie Pain La Mangou
photo de Ramalane  atelier du 16 novrembre 




Pour les jours du mystére de l'Avent

merci de votre attention et bel Avent pour vous et vos amours ...
frankie

6 commentaires:

  1. et l'ange musicien accompagne l'émergence du vert...
    Zita pauvre félin époilé a besoin de la chaleur de Mademoiselle, Chien même bon ne peut comprendre ce qu'il ne connait pas...
    je t'embrasse Frankie
    belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ma chére josette toute les femelle ont des longueurs d'avance. Tu as peut-être un époux comme notre mimi du sud à son antoine, et comme le dessin d'un monsieur Souche pour mademoiselle n'est ce pas ...
      que les anges jouent pour nous tous et tous de la blogosphére et ravie de cette belle rencontre et on continue bisous très chére dans l'émergence du vert

      Supprimer
  2. Mais vont-ils finir par s'entendre ces deux là ?
    Comme dis Josette, il a du mal à comprendre cet animal et si en plus, il va fumer un pipe d'opium, il va s'embrumer le cerveau non ?
    Ma petite Zita je te conseille de te rebeller et de ne pas te laisser faire par ce grand voyou.
    Odette et son skipper ne sont pas loin, peut-être derrière l'ange.
    Je t'embrasse bien fort ma Frankie.
    Belle et douce soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci chére Mimi du sud de ton passage à la ménagerie d'odette je vais faire mon petit tour des instantanées mes amitiés à ton Monsieur Souche tendres bisous

      Supprimer
  3. Etrange bestiaire sorti tout droit d'un imaginaire hors norme, prend vie sous mes yeux ahuris de l'incongruité lumineuse de son auteure... La suite au printemps ? Vous êtes de mes pensées affectueuses ma chère Frankie, pour longtemps, pour toujours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non la suite d'ici une 8aine de jour, et merci de ce beau retour, d'un lecteur ou d'une lectrice qui sait recevoir et rebondir aldente
      et bienvenue dans cette charmante blogosphére...
      très cordialement

      Supprimer