lundi 17 octobre 2016

atelier d'écriture N° 4 de la petite Rockette : l'adresse à l'autre



L’adresse à l’autre
Sophro du jour



   Petites mises  en bouche, en plume en encre


Créativité à générer de la vitalité.
Lecture à haute voix de poésie,  choix fait sur les blogs des poètes et de ceux qui en ont la passion 
nous  tirons  au sort le numéro.
 de 1 à 6 et 1bis à 6 bis
 Nous avions deux fois 6 poèmes.
 Avec la matière recueillie de nos objets, odeurs et la musique crée, nous écrivons chaque proposition

 5 minutes à 7 minutes

-  Lecture des textes à haute voix

Dans un deuxième temps

B    La lettre  : l’adresse à quelqu’un , en choisissant  dans  les  phrases déjà écrites   
- trouver l’être à qui l'on pourrait adresser,  recevoir
5        Le Vrac des dix mille choses 
 

 le premier texte


Texte 1


Chers papas,


 Joséphine s’assit au milieu de milles choses

Surtout pas de nulle part,

Bois flottés,

Des trophées de fauves : que des pattes, serties  dans de l’or et de l’ivoire,

Une alouette empaillée,

Un bonhomme zig et zag : sorte de  sculpture à la Giacometti,

 par bribes  derrière les piles de bouquins , 

nous entendons  la conversation de Jean Genet et de Giacomo

Le rouge, le vert, le bleu, le violet sont les dominantes couleurs,

En ombres de lumière : des gorgones  corail…


D’où que  vous capterez ce fragment : 

"je vous aime papa blanc, papa noir"

Où vous  que vous soyez ,

 à Noël, dans mon atelier, descendez.


Votre Joséphine de toute âme à vous. 


De la case de Soundiata dans le jardin au potager et  poulailler des grand parents de Pompon- Joséphine, sur la route de Minauterie...

La Pompon , la grande bisonne blanche

De Frankie Map's Monde


Droits réservés


J'écris lors de l'atelier,
 je ne lis pas
 pour donner plus de temps
  aux participants
 je mets mes textes sur le blog afin s'ils le souhaitent,  les consulter.

  Vous avez lu  les textes de Pathelin la semaine dernière

 et,  cette fin de semaine peut-être la jeune poétesse...




Très bonne semaine

demain le texte  N°2



Hôtel des couturiers 

photos emprunts web

Un jour je les ai ceuillies , 
pour une scéne de mon roman

Je vous dirai qu'aujourd'hu,
 j'ai oublié pourquoi ?
Elles ont fait germé des pensées .....
Ah ! Les chemins de traverses d'une pensée, !? Manouche ne nous en dira pas le contraire.

Nous pourrions de temps en temps nous croire sur la route en diagonaleà travers La France de Sylvain Tesson dans son dernier livre .Il vient de sortir

(la grand librairie sur la 5 )la semaine dernière et ...

Bye bye




1 commentaire:

  1. Envie de jouer aux dames endiamantées
    Au bar des riches... échecs.

    RépondreSupprimer