jeudi 22 avril 2010

« Avoir la tête près du bonnet »



[ SIGNIFICATION ]
Se mettre facilement en colère.

[ ORIGINE ]
A moins d'être un saint et d'avoir l'auréole , un bonnet est toujours très près de la tête.
On se demande donc bien ce qui a pu motiver l'apparition de cette expression.

Hélas, une fois encore, il n'existe pas d'explication complètement satisfaisante pour cette locution qui est apparue au XVIe siècle.
A cette époque, déjà, "mettre son bonnet de travers" voulait dire "devenir de mauvaise humeur". On retrouve donc quelque chose de très proche.

Certains ont évoqué le fait qu'un bonnet tient chaud aux oreilles et on sait bien que quelqu'un à qui on "échauffe les oreilles" se met en colère.
Mais, même si l'idée est séduisante, la forme de l'expression et son 'près' ne permettent pas de valider cette explication.

D'autres évoquent une allusion au bonnet dont s'affublait autrefois le fou du roi. En effet, la colère était alors considérée comme une forme de démence de courte durée.

Enfin, on peut aussi y voir une utilisation de mots abstraits : l'esprit (la 'tête') est si proche du sommet de la boîte cranienne (le 'bonnet') que la colère qui le traverse parfois n'a pas le temps de se calmer avant d'être exprimée.


[ COMPLEMENTS ]
Bien entendu, il n'y a aucun lien entre le coléreux facile et l'homme qui se plaît à appuyer sa tête sur la poitrine (taille 90 bonnet C) de sa chère et tendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire