mardi 2 août 2011

99 936 LECTEURS merci thank you gracias








cette nuit nous allons passés dans une autre tranche de chiffre , je suis très émue,

j'apprécie votre fidélité , votre curiosité votre sympathie d'avoir supporter ma

dyslexie,

la multitude des sujets abordés, nous devons les artistes avoir un spectre large

afin de ne pas nous appauvrir de toujours appuyer sur le même bouton, car notre

responsabilité est de servir avec justesse au mieux la palette humaine, sans trop ni

pas assez, je remercie POMME ALMANACH, RV CONTE , J'AI DESCENDU DANS MON JARDIN

chez qui vous pouvez cliquer

et son dernier les cinquante baguette qui est un magnifique travail avec le yiking

WORKING PROGRESS,

je remercie SOPHIE LA BRODEUSE DE MOTS QUI A TENU QUELQUES JEUDI LA RUBRIQUE MAISON

QUI A été arrêté dans son projet d'en ouvrir un , et que j'encourage franchement de

le faire,

et tous les amis blogeurs qui pendant un arrêt de très longs mois

qui dés que je faisais un coucou m'ont dit leur désir que je revienne

et les visites qui n'ont jamais cesser pendant mon absence

CHAQUE MATIN Après MA PAGE D'éCRITURE
je vais me dégourdir l'esprit dans vos pages vous paysages , vos recettes , vos art nature
vous tableaux chez thé au jasmin
le aventure des moules frites , la désertification d'un marché d'AVIGNON

chez croukcrouch
l'info de l'estuaire coulaeurs de l'estuaire avec ses inventions d'image

et les photo de monsieur WONG ET L'arrivée et les photos de la gréce et des ruines de mycénes

et gine et des photos de hollandais toujours et allertei

et lulu la sorcière et minila prairie et et et

ceux qui sont tous les jours dans ma devanture

à qui je remercie de leur fidélité à leur phrase en francais et en anglais
tous les jours avec les photos

c'est beau c'est bon et le pétillement de la vie
et d'autre ino par les voies du cœur la langue au vert et l'envers de la langue
et Hébert et ses milliers de correspondants


sachez que je n'oublie personne ma dyslexie me peine car je fourche sur tous les mots et je fais ce billet d'un trait car demain matin où je serai à mes heures d'écriture nous serons passés dans l'autre chiffre

merci et à demain et après et belles cueillettes à tous écrire c'est résister

créer c'est notre révolution

je vous aime tendrement vous me rendez belle chaque jour






LES


7 commentaires:

  1. Toutes mes félicitations. Continue de nous enchanter et nous serons encore plus nombreux à te suivre à la fin de l'été.

    RépondreSupprimer
  2. L'envie, après avoir lu ce message, de te serrer contre notre coeur :))
    Ta dyslexie est aussi la cause que ton blogue est exceptionnel, car elle induit une écriture à la fois originale, chantée, décousue, foisonnante, à nulle autre pareille...
    Je me souviens du premier commentaire que tu avais laissé sur mon premier blogue : je n'avais rien compris. Aujourd'hui, quand tu m'écris, tout est absolument limpide ! C'est aussi ce que tu es qui rend tes textes si beaux ;)
    Je t'embrasse affectueusement,
    sébastien h.

    RépondreSupprimer
  3. PS : j'aimerais écrire un tout petit billet pour te rendre hommage. M'autorises-tu à utiliser le très beau portrait de toi qui ouvre ce message ?
    s.h.

    RépondreSupprimer
  4. À écrire un billet oui je t'autorise prend ce que tu veux, je te fais confiance
    Et je l'éditerai

    par ailleurs j'ai tourné un film avec les stars de "Ran" le film de Kuratowski, où J’Avais UN PREMIER RÖLE C'était FABUEUX

    il s'appelait « La maison de l'Orme »

    , et un jour on m'a coupé mon arbre devant chez moi,
    j'ai pleuré,
    après on m'a mis un orme,
    c'est sous l'arbre que quand il fait beau que je donne mes ateliers de l’HAJAT

    d'où ma compassion ,

    dans la socièté de chasse de THOMAS BERNHARD

    à LA FIN JE JOUAIS LA PRINCESSE LA DERNIèRE DES Hamsbourg

    elle se levait aller vers la fenêtre donnant sur la forêt autour du pavillon de chasse

    et elle disait : « le bostrich ….. ». lES BUCHERON COUPaient tous les arbres

    ect

    alors cet arbre 487 ANS TéMOIN De TON HAMEAU

    C'EST UN BEAU SUJET D'éCRITURE

    QUAND TU AURAS éPUISé tous tes livres en cours

    et avec les archives du coin tu pourrais avoir des histoires sur le bled, car cela va te faire remonter loin, et l'imaginaire et un bon porteur de vérité
    3 août 2011 04:13

    RépondreSupprimer
  5. L'AVEZ DIT UN JOUR
    c'est un peu de ma terre , le terreau de ma culture

    merci sylvie
    le blog et à voir sur le commentaire michèle
    si vus ne le connaissez pas
    la gironde , c'est quelque chose dans sont regard

    RépondreSupprimer