lundi 5 mars 2012

premier barbotage de mots FrankiePain

Le fermier appelait toujours les trois


Phalopée, Mélopée, Logosse.
La fermière « l’étroit » qu’elle servait avec ses filles
Patatas Bravas, Bubble-gum, Fleur d’Angélie
bêtes de Concours du groin



classées dans le Guinness des records de la sniffe
Aux trois : la truffe de l’humain n’avait de secret
engagé en pénale, elles évitaient l’Assise.

De la criminelle à crystopos-génese y a qu’un couvercle

Le humain a copié la nouvelle manière de leur conservation :
- Découpage et Congélo-
Fini les gros pots en grés,
Les pièces confites, les salaisons …







C’est tout bête.
Elles Phalopée,Mélopée, Logosse.
Ou
Patatas Bravas, Bubble-gum, Fleur d’Angélie
firent leur humanité : Brive la gaillarde
foire exposition départementale.
Les trois, « l’étroit » en observation dans l’enclos.
à leur guise, observation des proxémies.
Ces humains, sur leurs deux sabots,
Regard en pincette, nez en apné
leurs pattes avant battent l’air, extasiés
à la frêle caresse de flatulence satisfactionnelle.

"Patatass Bravas"

La distance, fort aisée pour favoriser
une abréaction aristotélicienne.
Que le miroir, Eux , le reflet d’une exhalaison.

Méprisants, ils oubliaient ce fin adage
« Tout est bon dans la cochonne »
2012 une loi va être votée
le féminin au-dessus du masculine

N’oublions jamais que si lard permet
de rissoler des patates avec des aulx (pluriel irrégulier de l’ail)

l’art sert au « Non » forclos de l’autre .

"infiltration milieu très spécial"

Les trois travaillent « au tribunal des amitiés trahies »
Elles voient parfois, des douleurs sublimées
couchés en noir et blanc faire les concours
au prix de la rentrée des êtres marrons
la FIAC « grossire » le rayon Nabis de l’Art Brut.

de Frankie Pain





belle semaine
printemps des poétes avec le musicien David Tuil
je vous redonne l'affiche du jardin demain
c'est samedi17 h
56 rue Saint Blaise

75 020

11 commentaires:

  1. Réponses
    1. merci de vos visites c'est toujours chaud pour le cœur et encourage l'esprit, la plume !
      Nous sommes toujours à l'ombre fertile d'un frangipanier,
      et d'une inhibition

      Supprimer
  2. Où il est encore prouvé ,même en prose poétique, que tout est bon dans le cochon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bravo manouche bien nommée et tu as raison dans le cochon tout est bon

      Supprimer
  3. Réponses
    1. merci pour la joie procurée.
      et belle semaine

      Supprimer
  4. On commence la semaine en bonne compagnie. J'aime.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime ta fantaisie débridée et sans complexe! Bonne semaine Frankie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci de tes mots, venant de ta part elle résonne fort
      , c'est l'avantage d'une autodidacte et d'une amoureuse des livres sans être obligatoirement rentrée dans les choix orthodoxe,
      cela fait grincer les dents des puristes, de tous poils et pour le cas de toutes soies
      merci

      Supprimer
  6. Alerte Wikio


    premier barbotage de mots FrankiePain (FRANKIE PAIN)

    ... au prix de la rentrée des êtres marrons la FIAC « grossire » le rayon Nabis de l’Art Brut.


    de Frankie Pain belle semaine printemps des poètes avec le musicien David Tuil je vous redonne l'affiche du jardin demain c'est samedi17 h 56 rue Saint Blaise 75 020

    Source : FRANKIE PAIN

    Explorer : Acteurs, Arts plastiques, Culture, FIAC, Mouvements Artistiques

    RépondreSupprimer
  7. « Tout est bon dans la cochonne »
    2012 une loi va être votée
    le féminin au-dessus du masculine »

    - Je découvre chère Frankie que vous aussi aimez les cochons.
    Encore un point que nous avons en commun, ainsi qu’en témoigne quelques posts mis en ligne (ici : http://citationdujour.blogspot.com/search/label/cochon)
    Je prends note qu’il faut aussi, conformément à votre injonction, avoir une prédilection pour les cochonnes. Je ne manquerai pas de m’y conformer.
    J-P

    RépondreSupprimer