vendredi 31 août 2012

"le gris est la couleur de l'homme" disait Goethe

c'est l'uniforme 

la rentrée politique arrive avec des tombereaux d'espôur serrons les coudes dear friendly


so happy 

I love to you and your photographie  give a good day every day

thank you



http://mesinstantanes.blogspot.fr/

 

et cliquer à cet endroit pour découvrir tous les instantanées

jeudi 30 août 2012

juste un coucou the swimmer : votre acteur chéri

pas en avance et pour la piscine ma nage quotidienne je dois aller à Trifouillis les oies



















bon je vais nager


je vous laisse en sa compagnie vous verez comme c'est un homme charmant et agréable un grand bonheur que d'être dans ses vibrations...


je vous embrasse Françoise

mercredi 29 août 2012

la lune bleue lisez la mère frankie



DOUBLE LUNE 31 AOUT 2012

car je n'ai guère de temps la nouvelle vient d’arriver sur mmon mail de la part d’une conteuse alors je vais suivre , je sais que vous me faites confiance

pour les enfants à naitre ,
pour les projets et vous aller lire
c'est le moment ou jamais

bye et pardonner le collectif et l’abrupt  de l'envoie que des sources sur à mon cœur.
je n'ai plus le temps de la pacotille..;
 je vous embrasse chaleureusement et fraternellement  tendre et mon cœur. Françoise , Frankie
La Lune Bleue. Appelée aussi, Lune des Buts – 31 août 2012





La Lune Bleue se produit lorsque la pleine lune apparait deux fois dans un même mois.
Elle est également appelée lune des buts ou lune des sorcières :
Le moment pour faire le bilan.
Reconnaître nos erreurs, prendre conscience des changements à faire...
Cette lune bleue  marque un nouveau départ.
CHOUETTE !

Prenez le temps d'écrire vos projets et intentions à réaliser ; les visions et les rêves que vous vous fixez
 le 31 août 2012, avant la prochaine lune bleue......du 30 Juillet 2015.......... OUPSS ! Un peu Loin...!!!

Lune énergétique par excellence, elle nous ouvre de nombreux portails et  nous sentons beaucoup de force et de puissance en nos buts et en nos voeux les plus profonds et les plus sincères.

Honorons notre grande Lumière.
C’est aussi le temps de se connecter avec notre lignée “mère”
Celle des prêtresses et des shamankas....Des fées et des enchanteresses.
Cette lune est considérée comme un moment spécial, accordez lui une attention particulière.

Le 31 août 2012: Chantez, méditez, écrivez, écoutez de la musique ; faites un rituel, parlez, Aimez…

Laissez le corps s’exprimer pour laisser ces nouvelles vibrations vous envelopper...
 

Plein de tendresses
BON 31 !

LOVE






poisson lune bleu

additif de copier coller du web


La Lune Bleue se produit lorsque la pleine lune apparait deux fois dans un même mois. Celle ainsi nommée est la dernière de ces deux pleines lunes.

Elle est également appelée Lune des Buts, elle est utilisée pour fixer des buts dans notre vie. Elle peut nous permettre de reconnaître nos échecs et d'en tirer des leçons afin d'améliorer notre vie et fixer de nouveaux objectifs en rapport à ces questions.

C'est une période pendant laquelle la force et la puissance de nos travaux magiques sont augmentées.

Prochaine Lune Bleue : le 31 août 2012

Double lune bleue en 2018.
Nous savons que la pleine Lune a une grande influence sur les océans, les mers, mais également les personnes, les animaux, les plantes, enfin sur tout son environnement et forcément en magie.

Elle a aussi ces moments culminants comme pour les grandes marées du siècle par exemple.


En magie chaque lune à son influence bonne ou mauvaise selon qu'il s'agit de la pleine lune, de la lune noire ou comme cela va se produire prochainement, de la lune bleue, très influente à des périodes très particulières en bien ou en mal selon l'état d'esprit des personnes bien entendu
:



La lune bleue : (13 pleines lunes dans une année.)

On parle de lune bleue quand il y a deux pleines lunes dans un mois. La deuxième est la lune bleue. Elle se manifeste tous les 3 ou 4 ans. C’est une des périodes rares et spéciales, car les pouvoirs en magie blanche ou noire de cette lune sont doublés tout le long du mois mais plus spécialement le jour même de la lune.


On utilise la lune bleue pour se fixer des objectifs à long terme, pour des grandes oeuvres universelles, des prières collectives pour créer des égrégores, etc....
Il faut cependant prendre en compte le fait que votre souhait, durant cette période, (rituel, sortilège ou tout autre en magie), aura une plus grande puissance et pourra doubler ses effets. Donc, pour obtenir assurément un bon résultat, il est recommandé de faire une première fois votre rituel ou prière ou autre, à la première pleine lune du mois et le refaire à la deuxième pleine lune, c'est à dire, le soir de la lune bleue. Il est recommandé de pratiquer le rituel le soir de la pleine lune, mais vous pouvez aussi le réaliser un jour avant ou un jour après au lieu de trois jours comme c'est le cas avec une pleine lune normale.


La nuit de la lune bleue est une nuit magique qui permet également de voir des êtres du petit peuple, (les gnomes, les fées, les elfes…), invisibles en tant normal.


Bien sur elle n’est pas bleue au sens propre du terme, c’est le nom qui lui est donné pour définir les deux lunes le même mois.

« Il est dit que si l’on saute au milieu d’une flaque d’eau où se reflète la lune bleue, son « esprit » vous emmène aussitôt auprès de ceux qui vous manquent !!! »

à la paille les mots de sagesse et dans les yeux le tableaux de Nicolas de Staël

 

 

1

François Mauriac

Sous la couche épaisse de nos actes, notre âme d'enfant demeure inchangée; l'âme échappe au temps.


2

Virgil

La volonté est souffrance.


3

Cristina Campo

Comment rejoindre l’impossible, si ce n’est précisément à travers l’impossible ?


4

Soren Kierkegaard

Transformer en promenade le saut dans la vie.


5

Yolande

Ce qu’il y a de plus beau, c’est le Silence intérieur et c’est lui qui nous délivre, nous aide et nous guérit.


6

Rabindranath Tagore

Le courant de vie qui traverse le monde est le même que celui qui court dans mes veines.


7

Michael Brown

Il ne s'agit pas de se sentir mieux - il s'agit de mieux savoir sentir.


 

8

Joël Elkes

Vous êtes le laboratoire, et chaque jour est une expérience. Allez chercher ce qui est nouveau et inattendu.



9

Alphonse Karr

Les bonheurs que je me rappelle je ne les ai pas poursuivis ni cherchés au loin, ils ont poussé et fleuri sous mes pieds, comme les pâquerettes de mon gazon. Rien n'arrive dans la vie ni comme on le craint ni comme on l'espère.





belle belle promenda de couleur de forme  et de virgules sur la sagesse des petites choses , je vous embrasse et vous souhaite une très mignonne journée avec de belles rencontres , et surprises. Françoise 

Longtemps j'ai eu ce tableau à la tête de mon lit sur un mur recouvert d'un bleu métallique de mer au reflet d'argent.
see you soon
 frankie

dimanche 26 août 2012

poésie avec René Char écoutaons chanter les mots bonne semaine de frankie


Le Marteau sans maître, 1934

Commune présence

Tu es pressé d'écrire,
Comme si tu étais en retard sur la vie.
S'il en est ainsi fais cortège à tes sources.
Hâte-toi.
Hâte-toi de transmettre
Ta part de merveilleux de rébellion de bienfaisance.
Effectivement tu es en retard sur la vie,
La vie inexprimable,
La seule en fin de compte à laquelle tu acceptes de t'unir,
Celle qui t'est refusée chaque jour par les êtres et par les choses,
Dont tu obtiens péniblement de-ci de-là quelques fragments décharnés
Au bout de combats sans merci.
Hors d'elle, tout n'est qu'agonie soumise, fin grossière.
Si tu rencontres la mort durant ton labeur,
Reçois-là comme la nuque en sueur trouve bon le mouchoir aride,
En t'inclinant.
Si tu veux rire,
Offre ta soumission,
Jamais tes armes.
Tu as été créé pour des moments peu communs.
Modifie-toi, disparais sans regret
Au gré de la rigueur suave.
Quartier suivant quartier la liquidation du monde se poursuit
Sans interruption,
Sans égarement.

Essaime la poussière
Nul ne décèlera votre union.

René Char

***

Pyrénées

in "Commune présence"

Montagne des grands abusés,
Au sommet de vos tours fiévreuses
Faiblit la dernière clarté.
Rien que le vide et l'avalanche,
La détresse et le regret!
Tous ces troubadours mal-aimés
Ont vu blanchir dans un été
Leur doux royaume pessimiste.
Ah! la neige est inéxorable
Qui aime qu'on souffre à ses pieds,
Qui veut que l'on meure glacé
Quand on a vécu dans les sables.

René Char

***

J'habite une douleur

Le poème pulvérisé (1945-1947)

Ne laisse pas le soin de gouverner ton coeur à ces tendresses parentes de l'automne auquel elles empruntent sa placide allure et son affable agonie. L'oeil est précoce à se plisser. La souffrance connaît peu de mots. Préfère te coucher sans fardeau: tu rêveras du lendemain et ton lit te sera léger. Tu rêveras que ta maison n'a plus de vitres. Tu es impatient de t'unir au vent, au vent qui parcourt une année en une nuit. D'autres chanteront l'incorporation mélodieuse, les chairs qui ne personnifient plus que la sorcellerie du sablier. Tu condamneras la gratitude qui se répète. Plus tard, on t'identifiera à quelque géant désagrégé, seigneur de l'impossible.

Pourtant.

Tu n'as fait qu'augmenter le poids de ta nuit. Tu es retourné à la pêche aux murailles, à la canicule sans été. Tu es furieux contre ton amour au centre d'une entente qui s'affole. Songe à la maison parfaite que tu ne verras jamais monter. A quand la récolte de l'abîme? Mais tu as crevé les yeux du lion. Tu crois voir passer la beauté au-dessus des lavandes noires...

Qu'est-ce qui t'a hissé, une fois encore, un peu plus haut, sans te convaincre?

Il n'y a pas de siège pur.

René Char

 

 

 

un poéme chante ou ne chante pas

 

 

Bourreaux de solitude                                                                                Hangmen of solitude


Le pas s'est éloigné le marcheur s'est tu     - 

   The step has gone away, the     walker has fallen silent

Sur le cadran de l'imitation                                                                                

On the dial of Imitation

Le Balancier lance sa charge de granit réflexe.  

 The Pendulum throws its instinctive load of granite.

 

sel de la splendeur René Char 


  • ·      

    ·         L'artisanat furieux

    La roulotte rouge au bord du clou
    Et cadavre dans le panier
    Et chevaux de labours dans le fer à cheval
    Je rêve la tête sur la pointe de mon couteau le Pérou.

    The furious craftsmanship

    The red caravan on the edge of the nail
    And corpse in the basket
    And plowhorses in the horseshoe
    I dream the head on the point of my knife Peru.

  • Bel édifice et les pressentiments

    J'écoute marcher dans mes jambes
    La mer morte vagues par dessus tête
    Enfant la jetée promenade sauvage
    Homme l'illusion imitée
    Des yeux purs dans les bois
    Cherchent en pleurant la tête habitable.

    Stately building and presentiments

    I hear marching in my legs
    The dead sea waves overhead
    Child the wild seaside pier
    Man the imitated illusion
    Pure eyes in the woods
    Are searching in tears for a habitable head.

    Poèmes extrait du recueil "le marteau sans maître" René Char

vendredi 24 août 2012

mes instantanées avec Armarita










Pour mes instantanés  d'Armarita
mes objets pour écrire apporter par l'auteure Chantal S.






belle journée

si vous cliquer sur le lien vous pourrez voir toutes les instatanées des amies d'Armarita 







             

http://mesinstantanes.blogspot.fr/





pour voir tous les autres  cliché sur le lien ci dessus

quand les poupées et pantins parlent : l'histoire des origines


Episode 2
L’histoire des origines

Episode 2

L’histoire des origines

Bébée Skrecc :
Mon drame a moi c’est d’être sortie des salles noires qui puent le « pote corn », les lumières de luciole  de ipodes et textos.

Au pied d’un berceau, je me sens plus utile, surtout qu’avec le portable  les grands sont toujours avec, toujours à parler dans leur boite à l’oreille.

 Le bambin est dans le vide. Présence en pointillée çà va faire des putains d’angoissées , allez je pète , le gosse çà le fait rire. J’ai été le premier a être viré du berceau des cadeaux de naissance, pourtant le gosse il m’aimait bien y’ avait que moi qui le faisait sourire.

Mais a dit la pouf pouf de mère : « c’est pas assorti à la tapisserie » voilà comment on coupe la joie d’un premier doudou, et la mère de dire : « oh ! il a des tonnes de joujoux, il en trouvera bien un autre et s’il gueule trop , je lui mettrai du « Théralen (somnifère) » çà le calmera. Le soir c’est la soirée pour papa et maman et toi dors , et écrass’en »

l’Abuelita mappemonde m’ a récupéré à la « Ressourcerie » le coté désagréable c’est qu’elle a honte de nous quand son petit copain vient . heureusement il est un peu vieux , alors il est bien content de nous trouver pour caler sa tête. Nouvelle fonction « caleur de tête »

Toi t’a pas du faire longtemps dans la chambre du bébé t’a encore l’étiquette ?

SeaMonkey Dgédôle
Bébée Skrecc ,
Kalilän Fatou Djalo


 "Tom Wait Me" dans le train avec le rush.

SeaMonkey Dgédôle

Oh ! Oh ! Oh ! Heureusement que mon créateur le designer Dennis White man, a eu une inspiration au studio de Memphis du grand Presley , Son pot Gérard Dôle était venu faire son disque et tous ses potos musicos de Louisiane et Dennis pour faire la pochette à feuilleter les photos de l’époque folqueux de Gérald et  à cette époque il avait un singe un grand ouistiti . J’ai hérité du long court du violoniste et de son humour. Une maison de poupée a été emballée de la maquette et je fus tiré en petite série pour que çà reste Snob.

Je suis acheté par un couple qui part à la capitale romantique de la France.

 Beau paquet, le couple visitée a la phobie des animaux en poils ou en peluche.

Oh là , là  des proutes, proutes ! d’autant que je suis en tricot pour avoir le marché du premier âge , avoir la chance d’avoir la photogénie sur toutes les photos, si je suis l’élu  du « monstre baby ».
C’est dégoutant en plus je ne viens pas de Chine mais des USA. Depuis Obama on prend des risques dans les mascottes…

je n’ai l’estampille Communauté européenne alors  au cas où j’aurai été importé du Mexique…

Si c’était le cas j’aurai eu un sombrero et un palmier tatouer sur un bras , et de l’autre un cactus et sur la poitrine una siréna  à la longue chevelure brune et des couleurs  turquoise , des jaunes et  muchos, muchos




 


. Alors dés que les américains furent sortis de table ont franchi le palier j’eus droit à un direct : le panier pour la Ressourcerie du quartier. Sans passer par la vue du bébé, remarque on m’a peut-être protégée de l’horreur  avec la tronche de tord boyau des parents , je pense que le gosse devait la gueule de chiot , un jour de chiasse.

L’autre soir, le Gérard quand il est venu pour écrire « la mélopée » avec l’abuelita il est tombé nez à nez sur moi , lui qui a la parole riche et très libre , il a fait une drôle de tête  des souvenirs lui venaient, il arrivait pas à associer mais  c’était un moment crucial pour lui choper « la mélopée ».

Bébée Skrecc :

Rire rire rire rires et elle active son bouton pour roter et péter…

Eh ! Kalilän Fatou Djalo  tu es bien sur la retenue qui, quoi t’arrive ?

Kalilän Fatou Djalo

Vous avez vu comme je suis habillée, est-ce que l’on pense aux enfants quand on habille les poupées ?

Je suis engoncée dans des projections mythiques de  ma Christian LaCroix moitié samouraï,  de l’autre princesse de l’empire mandingue aux 5 galets, seins galets,   et de plus je porte le nom  « Fatou Dialo » de la montagne qui est le réservoir d’eau de la Guinée et du Mali des malinkés  alors !

Bébée Skrecc :
C’est super, kool ! Tu dois en avoir des couleurs qui se balade dans ton bidon. Et des sons autant que le G.. Si tu parlais , c’est peut-être toi qui à la mélopée que cherche tant le beau Gérard, il va loin je trouve pour les trouver ses histoires.
SeaMonkey Dgédôle

Vous avez vu ,  c’est Abuelita Mappemonde qu’il chaloupe et mélope

Bébée Skrecc :

Faut pensez aux bloggueurs et bloggueuses on reprend la semaine prochaine car avec la rentrée qui s’annonce ils vont pas tout,  nous lire :  alors arrêtons nous là. Ca peut attendre Kalilän Fatou Djalo ?


 

Kalilän Fatou Djalo
Oui. Et Abuelita est si contente de lire des commentaires qui parlent de ses histoires son bonheur nous fait vivre  alors oui à la procahnine fois et je ne sais plus ce que je voulais dire  alors ce n’était pas capitale.

SeaMonkey Dgédôle
Viens dans mes bras je vais te la faire retrouver la mémoire. Tes secondes mémoires celles qui partent d’en bas.

Bébée Skrecc
T’es pas un peu cochon ?

SeaMonkey Dgédôle
Je m’identifie au mâle de l’atelier, pas « le melon jambon rosé petit pois chorizo » du samedi avant l’atelier de l’Hajat.

L’histoire du Pinocchio qu’il a raconté  à Abuelita le Beau Gérard m’inspire . tu sais quand il est sous la jupe de la dame celle ci le pousse à dire des mensonges et dans sa petite tête est chante « allez grandi , grandi , grandi »…

(suite)


 abuelita mappemonde

jeudi 23 août 2012

La première fois


Thé à la Rose , noyaux de cerise incarnat

déjà diffusé 
c'est l'été comme à la tv c'est du cru de frankie

Pélagie
Je m’étais camouflée dans le creux de la fourche des branches de l’arbre, mon cher « Coconacier » : de là j’avais de quoi voir venir.

Reynald
Ham, ham, ham, haman

Pélagie
Ma p'tite graine, ma p’tite perle rentre ton bout dans mon petit trou.

Reynald
Tu es mon soleil sur la dune du Bossu…
C ‘est pas bien , nous sommes p’tits…

Pélagie
Ton bout rose dans mon trou blanc.

Reynald
Là dessous  ta robe ?

Pélagie
Je le sais, parce que on est pétite , on va pas jusqu’au centre du monde, nous serons dans la bouche du volcan éteint

Reynald
Nous voilà au puits de Sancy prés des usines à papa. Pourquoi tu me ramènes là-bas au Massif Central ?

Pélagie
Suis-moi de très prés, au lieu de mettre des ailes aux chevaux de ton imagination !

Reynald
Bon alors, ma Pélagie, tu veux du thé à la Rose en attendant ?

Pélagie
Thé à la Rose, mon roudoudou, mon Reynaldo, mon Karamel Love Chouchou. Oh ! la, la Allah ! Tu fus conçu dans des draps de dentelles. Prince des pneus.
Thé à la Rose !?

Reynald
Oui, c’est ma correspondante japonaise de ma « minyblog » qui me l’a envoyée .« Empire des sens » elle se fait appeler.

Oui, bon, je –te suis- ton trou est blanc.

Pélagie
Ben oui !

Elle hausse les épaules.

Reynald
T’as pu déjà le voir ou on te l’a déjà raconté…

Pélagie
Oh ! Quand même : c’est bigrement intime .

J’ai pu le voir..

Reynald
Tu es contorsionniste ?

Pélagie
Souple simplement

Reynald
Quand même…

Pélagie
Rires
Ah ! Je vois à quoi tu penses .
Rires !
C’est de mon nombril que je parle.

Reynald
Ah ! Oui ! ?

c’est pas assez profond pour que  mon zizi rose y tienne.

Pélagie
On le tiendra pour qu’il garde  le contact.
Bernique au rocher nous créerons.

Reynald
T’es la fille d’une sorcière , ma parole !

Pélagie
D’un griot, c’est sur !

Reynald
Vue sous cet angle . oui

Pélagie
Revenons à mon cher nombril de mon monde et du tien bientôt .
Rires de gourmande.

Mon amie Fanny, au collège l’a fait avec son béguin.
 Elle a vu une graine en étoile à six branches . « çà »  l’a fait frétiller de frissons sculptés dans son corps à la fleur de la peau … Fortiche.
 Tu te rends compte çà crée des vagues…Ca crée l’océan rugissant, battre les tamtams. Et les balfons.

Reynald

J’en ai jamais entendu parler et pourtant quand ma mère fait des cauchemars du moins quand elle rêve la  nuit : j’écoute à la porte.
                                                                       çà m’enseigne pour mon « plus tard ».

Pélagie
Notre  « maintenant »,

viens

Reynald !         Je boue
*            Et
mon grand père va venir arroser ses plants de salade, à l’heure des poules.

Reynald
Ham, Ham, Ham, Hamann, hamamammmm Ham, ham ammme, ma lumière du désert

Pélagie
Ton rayon rouge me transperce jusqu’à mes vertèbres, je suis la sainte Thérèse de ma grand mère Marie Louise , la d’Avila… je sens de la confiture de Rose envahir les bords de ma petite culotte.

Reynald
Pourquoi de roses ?

Pélagie
Parce que Thé à la Rose
Eh !
c’est magique,
la métamorphose  en confiture de Rose8

 C’est tout.
Ah ! oui …
Oh !

Reynald
Tu crois ?

Pélagie
Oui ! oui oui, oui oui !

Reynald
Tu es ma petite reine.
Tu enchantes mes vacances dans l’ile de Ré, tes grands parents sont si doux avec moi.

Pélagie
Tu aimes leur Pompon. Tu la rends joyeuse, pétillante. C’est comme çà chez Nous.

Reynald
Pompon c’est notre secret…
Ah ! Pompon mon rayon rouge tient tout seul, il est grand. C’est le haricot magique

Pélagie
Gloussement de rires


C’est merveilleux la nature.

 Mon docteur disait à ma Maman l :

 « la nature du corps,
 ses qualités

de l’adaptation, c’est fou !

La seule chose qui risque c’est la tête… ?


Reynald
Il est formidable ce thé à la rose,
 je sens le bout de ma langue qui « picotte »,
 je sens la pointe de mes cheveux,
comme des fils de cristal
qui se toucheraient, feraient la musique des glaciers qui fondent
 le balancement de ma rotule : c’est Orion et la grande Ourse qui s’embrassent  avec la langue ;  wouaou pleins d’étoile filantes naissent , éclatent la voie lactée

Les hirondelles s’envolaient des sillons de mon grêle


Pélagie
J’ai des courses de noyaux de cerise incarnat qui montent mes vertèbres a comme un 14 juillet le Tourmalet ….. en danseuses , et tous les sommets alentour en toros de fuego crépitent, fendent la neige

C’est beau !
C’est

Pépé… faisons comme si on dormait….

Reynald
Chute !
On continue sous les feuilles .


Pépé
Pompon quand tu auras fini de jouer, tu iras chez le boulanger chercher les tomates farcies, la tarte

Pélagie
Oui mon bon Pépé.  Tu fermes les poules, ce soir, Mon pépé , j’ai plein de pains sur ma planche encore… Mon bon pépé.

Pépé
Ne tarde pas trop , garde-t-en  demain.