jeudi 21 octobre 2021

L'histoire d'un fusil braqué pour de rire.

Monsieur « Azemmour » 

fait encore parlé de lui

 pas en sa faveur.

L’acte posé face aux journalistes.

Tout acte  est un acte.

De plus interdit

 dans tous les corps d’armées, du RED ect ;

Une grande régression  aux jeux de l’enfance, tant son ego est gonflé

 comme la bouée hurlante 

à l’entrée du Port de la Rochelle.

 

J’ai écouté hier le discours d’Albert camus à la réception de son prix Noblel de la paix en 1957 sur youtube

Je vous en prie,  c’est égal à ce qu’il ecrit et à la qualité de ses amitiés et des mots si important à entendre aujourd'hui et tant d'actualité

Je vous y invite je ne sais pas manier les manettes

Vous trouvez facilement 

 aller l’entendre ;

C’est si actuel , ce que l’on aimerait entendre ; et pourtant il en traversait de periodes très malignes

 avec beaucoup de sang.   de morts.

De cendres

 

Je viens de terminer une piéce de théâtre de ce Noël.

Je ne préfère pas vous l’imposez,

 tant d’histoires ont échoué

 sur cette gréve

 ma plage ,

 ma page,  

 Trop de choses font mal en ce moment avec les nouvelles générations des employés,

 loin des consciences professionnelles. Que j’ai fait un syndrome d’occlusion « intestinaal ».

Frankie

Chronique du jour

 

mes pensées accompagnées de fleurs blanches pour notre chère Amie La Cachette à Josette.

 

A Olivier Py dans sa maison à Ouessant,

voir la reference de son livre  chez JJ44

Plien de pensées  et bravo de ses 10ans de festival d'Avignon. et ses annes d'Odéon, et les opéras, ses livres.

Un grand maître  pour moi. et le métier d" artiste dramatique , et des oeuvres que j'ai servies. 

Avec les romantiques allemands

 comme lui aussi à aimer très fort.


"......le Rhin s'est arrêté de couler....."

Olivier Pi  interviaw.

 

 





Presqu'il de Conleau

la tempête comme cette nuit


photo  de Maria Achilléa, je crois


Vers l'île du verre souflée à Muria. Italie

bonne visite.

Chers lecteurs lectrices



 

 

 

 

lundi 18 octobre 2021

Nouvelles manières 2

 

Nouvelles manières 2

Je ne connais  que ceux d’Horace :

« Ceuille le jour »

 

Nous allons nous Dispensez des faits divers de la journée :

 

Ca gobe pas.

Extrait de Phytospiritualité blog

Nous aimons chez l’autre quelques morceaux choisis….

ceux qui font le moins peur…..

C’est si rare d’aimer quelqu’un entièrement,….

C’est si rare d’être aimé entièrement avec nos creux d’ombre, nos torses de lumière….

Tout ce qu’on fait avec amour est de l’éternité retrouvée...”

ou ce qu’on fait sans amour est du temps perdu.

Jean-Yves Leloup chez Phytospirilualité

La sagesse pouvoir regarder une chose avec plusieurs point de vue.

 

Camus .

 "Nous aidons plus un être en lui donnant des images positives de lui  même qu’en additionnant des reproches"

 

Le silence est une tranquillité, un espace de création de pensées. Même si nous n’avons plus personne pour partager.

Comme il est très rock and roll de penser aujourd’hui.

 

Tenir un blog c’est devoir évoluer chaque jour.

Les visites,

les absences de commentaires,

nous change

 notre fusil d’épaule, de clavicule,  de fémur

nous constatons que petit ou grand contenu.

 

 Ca boude, boude, boude, de plus en plus,

 

Ce qui est rigolo, c’est de croiser ailleurs,

 ceux qui vous ont quittés.

 

En fin de journée, j’ai gommé les toxiques du jour.

 

A observer de prés nos interlocuteurs, ils sont souvent la phrase pour te faire choper le bas.

 

J’ai bossé tout le week -end pour pas prendre un virage brutal.

 

J’ai écouté des chercheursr en communication,

Du Québec d’ailleurs

Ect,

j’ai appris beaucoup.

J’en suis riche et heureuse 

les fleurs blanches du marché me tiennent encore compagnie.

 

Ma blibliothéque Ma grande copine 


Bye Dame  et Monsieur

Frankie Pain  de la Mangou


Droits à touts ceux qui m'ont inspiré

 


photo Martha
 


"Les ailes du désir" de Fassbinder

 

samedi 16 octobre 2021

Les nouvelles maniéres

Je viens de me régaler à vous lire ,. chacun dans son excellence.

C’est du pur bonheur

 et par le vent qui souffle sur ma  barbaque

 je me défie pas d’écrire.

Contemplative. Simplement.

Notre devoir d’écriture et de dépasser le satade du « magma

embourbé (condensation en boue , bouche bée). . Une charmante amie  m’a fait des séances de Reiki , cela me regonfle un petit peu. J’aécoute les conférences de Docteur Cyrulnic

Je cherche la voie d’estampiller au marbre les inscriptions indélébiles où tout pervers se jettent.

 Le sourire au marché des dames avec qui je fais la piscine  me donnent  du sourire.

 J’ai rempli la maison de roses blanches , de fleurs de noël qu’ils font blanches maintenant. La complicité de mes blanches sur -le bureau des mots- me comblent d’un petit bien être .

Mes dessins sont pleins de couleurs, j’en suis surprise.

 Il me tarde de pouvoir savoir passer mes photos de mon smarphone à mon ordinateur. Mais je dois faire appel à des organismes très chers,

les gens à qui j’ai demandé ce sont toujours débinés au dernier moment me mettant en attente des journées entières.

Le culte de l’handicapé qui a tout son temps et peut attendre des jours en stand bye, où arriver avec une heure d’avance alors que vous aviez prévu  à l’heure de son arrivée, votre aide pour préparer la pièce où le travail sera fait et en plus toute personne en tord gueule le plus fort et je crois que les polonais sont très matchos avec leur femme et n’ont jamais vu un atelier des  mots et des costumes. De leur vie pour maltraiter mon espace de création. Avoir un 40 m2 à l’entrée de paris qui me même aux champ Elyssées pour les signautres de contrat , ou en bus pour  le collége de France , et le boulevard saint michel pour mon matos  des livres , des coueurs des encres des colles ect.. ;

Aujourd’hui  une personne très branché sur les appartement dit que je devrais payer 8oo euros de loyer.

Irrespect et maladresse intraseche. Fait –on autant la gueule quand on rentre dans le laboratoire d’un charcutier, ou d’un gargiste. L’oderu des livres des tissus des peintures çà a une meilleur odeur que le sang  et le cambouis.

C’est lassant.

Cette permane bêtise étallée sur du pain racci de Connerie .

Jusqu’à une psy qui se permet d’arrivée avec Un quart d’heure. d’avance . je n’avais encore jamais connu çà.

 Evidemment c’était pas rigolo j’étais sur mon fauteuil aux aisances intérieures.

 S’assoir vite sur mon lit et acceuillir une dame qui évidemment ne fait que relevait que les choses exterieures de la maison qui ne vont pas.

 Elle oubliait qu’elle jugeait mal le travail de des aides à domiciles de sa boite.

Psycho pédagogue ayant eu Francoise Dolto comme Coach à l’époque superviseur . j’ai pensé à elle, j’ai même eu le temps de l’inviter à mes côtés pour voir et entendre çà.

Coupage de phrases dés son debut  si le sujet ne lui plaisait pas ou son objectif était autre .

 mais c’est d’un casse gueule. comment vivre l’association libre des pensées..

Comment invité avec soit notre inconscient ?

Cà je peux vous dire il se fait la malle son cartn d’invitaion il se le bouffe et va le cracher dans la fausse à équarissage de Vincennes où l’on tue les chevaux blessés plutôt que de les mettre à la retraite dans de beaux prés.

De plus ma phrase son sens est à la fin, toujours.. D’autant que dans une situation de cet ordr, ma pensée et de regarder le fil les mots qui echappent de ma bouche et partie se mettre à mon bureau de salon se plonger dans « Les sens » de Michel Serres.

Dans la nuit j’avais pris 3 kilos sans avoir manger un cure dent.

L’impacte fut fort.

De ma vie professionnelle dans ce metier et les colloques et supervvisions qui les accompagnaient, jamais encore je n’avais touché cela dans mon entendement.

Les repères sautent tous les jours

.

Heureusement que je vous lis,  çà me recale au cœur de ma propre pensée.

Bonne lecture , j’espére que dans vos mondes , ce n’est pas çà

Frankie Pain de la Mangou

 

Droit de citer.

 

 "Dans les nouveaux aspect du monde." Peut-être à écrire pour faire bouger .

 Je vais me bouger



ici

Mes mignardises dans la rue

Cantal

et presqu'ile de Conleau

 

Seul contre Tous

Philippe Naon 

de Gaspar Noé



Vas y mon Croco 

Vas y 

Fais nous eclater en sanglots de rires

Mes salutations