jeudi 2 avril 2020

Ma Pomme









Ma Pomme

«C’ est Moua,  pas plus jolie qu’un roie

Ronde, plantureuse galbée, formes alléchantes qu’en la voyant, les      personnes où les personnes salives.
La pomme est toujours celle que j’ai dans mon cabas
Avec mon pot bouquin du jour, quelques feuilles,
 L’opinel des grandes Jorasses, ma serviette en tissage basque rouge.

A l’automne la reinette,
En décembre la bicolore très juteuses  à s’étouffer car elle est surprenante la cocotte.
Ce jour là, j’avais pris rendez vus avec un conteur africain
Une pomme de plus, l’attendait dans le sac à dos de ville posée sur la terre battue  et sablonneuse.
Dans le dos le Sénat , devant le bassin aux voiliers des enfants et des grands.
Partager le 4 h, le rendez vus était à 16 h.
Je l’attendais Je m’étais installée sur mes genoux la table de ma pomme. La mienne bien sur, l’homme est susceptible : s’il se sent attendu, il se referme comme une huitre, l’image ne convient pas : il se ratatinerait de partout.
L’homme, l’être le désir surtout pas » désiré » cela le fait vite flipper. Jamais il ne pourra satisfaire toutes les femmes qui l’acclament.
Areine avait-il déposé ses fesses sur le fauteuil
- que j’avais bien préparé pour lui cela pouvait être pur hasard-
Avec le Sénat en dos  et le basin aux voiliers des enfants,
Je lui une pomme rougeole,  enfin rouge avec cette épidémie du siècle nous perdons les mots.
Comme César il grimpe sur son char repousse  la Pomme, se refuse d’être Adam,
 Et Moua donc Eve en plein Luxembourg.
  Il est victime de son succès
 Ou si loin de la séduction qu’il  nous sert en direct
 Quand on le félicite à la sortie de scène.
En Afrique, vous l’ignorez mais pour qu’un homme se donne nous devons lui ouvrir 12 portes et le mandrin est
 La femme 13.femme et Moua dit la femme fontaine vous envahie.
Et pourtant vous devriez pas être très content car la perme sur l’affaire et c’est bien pour çà qu’on retire encore  la proue de sa vulve.
Grand silence.
Moua mange la pomme du coup, elle prend la sienne ;
 c’était la plus en chair et en parfum.
C’était une pomme a vous faire un pineau..
Je voulais savoir qui vous a enseigné, vous possédez la palabre que l’on m’a inité, ce serait drôle que ce soit « le même gens de la parole » malinké. Un griot qui m’a demandé en mariage……
-      J’ai peux de temps à vous consacré, venez donc me revoir, je passe  au AAA  dans le 20eme prochainement.
-      J’allais revoir cet espèce Mâle.
-      Je lui achetai son disque pour me rapprocher de lui. SINEQUOINONNE
-      , je l’attendais après qu’il eut fit la même chose avec ses fans.
-      Nous descendîmes jusqu’au bus .
-      Il sortit son téléphone, dit qu’il serait à son appart sur les Invalides dans une heure.
-      Il continua à téléphone pas un mot ne fut dit à l’abri bus et dans le bus. IL avait accompli sa mission  de marketing.
-      C’est rentable…. Grande leçon  ,cher conteur.

Moua ,Je conte pour le bonheur de conversation à n’en plus finir après, j’ai retrouvé le DVD,  ceci date de bien 15 ans , il n’est pas encore ouvert.
-      Ma Pomme, ma Pomme  c’est pas plus jolie que Moua
A entendre dans votre tête avec l’orchestre de Maurice Chevalier
Bien plus jolie qu’un « roie »
Pomme d’Happy, Pomme d’Herminette
Trois petits tours et Partons.

Encore un qui use la sensualité
 à d’autres missions que celle de la chair de la Pomme

Allons faire une tour dans le texte de Père Deleherme : le texte les pommes dans la cave,  la descente des escaliers l’odeur de ses dames  dont l’effluve gonfle en vous, vous donne le frison de tous ce que l’on peut réaliser avec ELLES et surtout le doux plaisir de la mise en bouche et la confection d’un subliminal pineau de pommes dont la bouteille est un or cuivré rougé d’une ile d’Egypte.

Frankie Pain  la proposition me fut envoyé par mon amie Annette Landon

mardi 31 mars 2020

deamin premier avril , le mois nous l'espérons tous de notre délivrance




  1. Les toilettes d'une librairie à Bordeaux  cours victor hugo, 
  2. des conversations dans petit voyage
  3. adorable
  4. Foto frankie pain
  5.  
  6. je vous remercie de vos petits mots d'ailleurs je vous ai repondu , le combat se durc au front des hôpitaux ,
  7.  mon opération est repoussée , et je perds tous mes muscles gagnés si douloureusement. je ne fais que prolonger mon isolement  commencé le 29 octobre 2018 , et aujourd'hui par mesure de protection j'ai du me séparer definitivement de ma soeur car  sans être géométre sa distance en tout  pourrait être à la longue  une fléche au curar et  elle s'est visée bien
  8.  
  9.  le jour de mes plus grandes faiblesses mais  j'ai tentaé le tout pour le tout par désir fou de mon amour de ma part  et aujourd'hui c'est plus une question de vie et de mort alors quelques jours en plus  ce sera sympa et çà vaut le coup  d'a
  10.  
  11. apprendre à jouer sans famille.
  12.  
  13. IL y a des structures qui ne s'accomodent avec les vôtres et danger si  par le grand manque vous avez nourri en vous un grand désir de l'autre
  14. je vais bientôt vous écrire bientôt des mots plus légers et heureux et quand le soir à 20 heures nous applaudiront  les docteurs , et les équipe des hopitaux et tous leurs engagements je sais que nous serons reliés.
  15.  
  16.  
  17. Et si l'énergie me revient ayant travaillé dans les hôpitaux je pourrais peut-être faire du standard pour filer un coup de main
  18.  je vous envoie tous les tendres pensées pour vous et vos proches
  19.  
  20. et à bientôt dans un style moins nausséeux que je vous ai fait partager
  21. quand çà bouffe la moelle osseuse , ça bouffe aussi les neurores.
  22.  
  23. des vides avec en raccrochant "ce qu'elle fait chier" comme c'est du bel amour...
  24.  
  25.   j'adore . IL faut savoir partir  sans avoir  aprés 38 années d'analyse, sans atteindre ce que vous espériez tant acceuillir au fond de votre coeur
  26.  
  27. au revoir  BYe bye 
  28. see you soon.
  29.  
  30.  
  31. j'ai  appris  que le courage signifiait la peur et l'audace
  32. la cristalisation sur du vide m'avait privée de l'audace
  33. elle va repoussait comme les fleurs de printemps
  34.  
  35. et demain au reveil je me créerai comme Michel Serres Trois enthousiasmes pour la journée
  36. bye bye frabkie
  37.  
  38.  
  39.  

dimanche 22 mars 2020

Surgir le pire , je crois que nous y sommes.


22 MARS

Je vous espére très sérieux dans l’application du confinement. Moi je le suis depuis si longtemps  UN an et demi dans le silence personne ne voulait que je parle que je vis une sorte de même chose à part quand 15 jours que je suis sortie sans adrese effective de kiné et de balnéo arrêté je perds tout ce que j’avais acquis en tant de temps,
Je crains voir arriver très vite la mort mais  après tout l’unique personne pour qui je me battais comme une dinde dans une souffrance extrêmement........  nous clôturons la relation.
 Elle a vous ne pouvoir avoir de compasion possible pour moi.
Même pratiquant l’église celui ou celle qui a échappé à son amour? depuis l’enfance « invisible depuis ma naissace" je fus pour elle , alors  difficile même de grandes années après de pouvoir trouver  les mots pour le dire , l’amour , le cœur est necessaire pour pouvoir naturellement trouver les mots pour le dire .
Je n’ai pu parler depuis 1  an et demi  dans des conversation que j’amais avoir…
Les amis sont partis comme une épidémie  cococ , pour permettent à une famille de prendre la place qui leur était due et surtout ne pas prendre leur place.

Complication permanante je n’arrive plus à remonter un peu plus haut dans la strastophére. Alors je gratte le sol
Dans un "moi

22 MARS

Je vous espére très sérieux dans l’application du confinement. Moi je le suis depuis si longtemps  UN an et demi dans le silence personne ne voulait que je parle que je vis une sorte de même chose à part quand 15 jours que je suis sortie sans adrese effective de kiné et de balnéo arrêté je perds tout ce que j’avais acquis en Yant de temps,
Je crains voir arriver très vite la mort mais  après tout l’unique personne qpour qui je me battais comme un dinde dans une souffrance extêment  nous clôturons la relations.
 Elle avous ne pouvoir avoir de compasion possible pour moi.
Même pratiquant l’église cellui ou celle qui a échappé à son amour depuis l’enfance « invisible de ma naissace je fus pour elle » alors  difficile même de grandes années après de pouvoir trouver  les mots pour le dire , l’amour , le cœur est necessaire pour pouvoir naturellement trouver les mots pour le dire .
Je n’ai pu parler depuis 1  an et demi  dans des conversation que j’amais avoir…
Les amis sont partis comme une épidémies  cococ , pour permettent à une famille de prendre la place qui leur était du et surtout ne pas prendre leur place.

Complication permanante je n’arrive plus à remonter un peu plus haut dans la strastophére. Alors je gratte le sol
Dans un moi et demi ce sera là.

J’ignore comment remonter il y tant de temps que je tiens la truelle du puits pour ne pas y être precipité par l’absence de amis avec qui je converser .

Combien de fois il m’avait secouru sur la violence de certains mots a tué quelqu’un.
 C’est clôt j’organise mon  enterrement car il n’y aura personne aucune priére personne de ma famille et l’on me decouvrira creuver
 Combien de temps c’est gai comme le fut une grande partie de ma vie .
Je suis désolée de vous offrir cette horreur mais je préfére vous prévenir.

Quand unee enfant prend sans le savoir la piste qu’une sœur dérange c’est à vie que cela se répercute . les anéees de psychanalyse si elles m’ont offerts une route spacieuse de savoir de de beaux amours de transferts. Je ne peux aller plus loin car à des têtes de mules il n’y a rien à faire et toucher à une cmplicité qui leur convient.

Je souhaite vien t evidemment le contraire
Mais tant méchancetés sur mon comptes  à avoir envie d’avouée un meurtre pour se faire enfermer en prison.
ON parle de vol . c’est à se demander qui sont les voleur.
Bref. C’est bon quand on a mal quand on voit son corps perdre tout ce qu’il a acquis
D’ztre encouragée d’une façon si chamleureuse et que si ils ne peuvent être ainsi c’est que je suis une horrible personne. Qui peut me défendre , me soutenir , moi c’est tout. Si c’est pas des pousses à la mort sans pistolet.
Bref.

Depiis l’enfance je méne le combat sans résolution et 38 ans de psychanalyse.
Quand un poin ne veut bouger  tout travailne csert pas cette cause.
Alors ! A part leur joie dont je peux me rejouir

Je pensais quitté le monde avec une telle offense celle éternelle de ma vie .
Désolée. Mais de moi je ne peux sortir rien d’autres .

Tout ce qui était positif fut acculer à l’inventaire des choses merdiques de la jourées et le téléphones racrrochés aussitôt presque sans un mot de rassurage de soutien .
Sais pas , je ne peux pas .

C’est si simple quand on parle du cœur.



Salut les blogeurs je reviendrai que quand l’espoir aura repousser autrement ce n’est pas la peine vous aussi vous souffrez  de la crise guerre sanitaire  alors soyez prudents vous avez enfants , amis , parents ect…

Le monde n’a plus de place,  faut dégager. Pour les grands solitaires

Je ne manquerai à personne  alors.
Je suis tellement désabusée que je  ne vais pas corriger mes fautes d’orthographe… et ainsi vous voyez, elles ne valez pas grand-chose.
Et un an et demi de silence et de non adresses humaines appréciees  « taisez vous «  était l’écho .

 La femme sauvage est née le complexe de gaspar Hoser.

Bon je l’espére à biento dans d’autres configuration.
Aurevoir ou Adieu.
C’ette femme que l’on appelait franie pain.

JE perds ce que j’ai mis tant de temps à gagné sur mon corps
" (lapsus que je ne corrige pas) et demi ce sera là.



J’ignore comment remonter il y tant de temps que je tiens la truelle du puits pour ne pas y être precipitée par l’absence de amis avec qui je conversais .

Combien de fois ils m’avaient secourue sur la violence de certains mots à tuer quelqu’un.
 C’est clôt j’organise mon  enterrement car il n’y aura personne aucune priére personne de ma famille et l’on me decouvrira creuvée.

 Combien de temps c’est gai comme le fut une grande partie de ma vie .
Je suis désolée de vous offrir cette horreur mais je préfére vous prévenir.

Quand une enfant prend sans le savoir la piste qu’une sœur que vous dérangez et un frére au pire de lui même signe les êmes mots dans la plus grande des complicités c’est à vie que cela se répercute . 

Les années de psychanalyse si elles m’ont offerts une route spacieuse de savoir , de beaux amours de transfert. Je ne peux aller plus loin car à des têtes de mules il n’y a rien à faire et toucher à une cmplicité qui leur convient.

Je souhaite vien t evidemment le contraire
Mais tant méchancetés sur mon compte  à avoir envie d’avouée un meurtre pour se faire enfermer en prison.
chaque bone hueur dégoupillée comme une grenade dans les méschia pendant la guerre d'algérie.
plus de zone positive chez la mémére.. Pourtant j'étais une grande ouvriére des points possitif car c'est ce qui permettait de garder son immunité et dieu chque fois que des actes spécifiques me l'on fait perdre , le kancer guette et te chope sans perdre une seconde


ON parle de vol . c’est à se demander qui sont les voleurs.
Bref. C’est bon quand on a mal quand on voit son corps perdre tout ce qu’il a acquis
D’être encouragée d’une façon si chamleureuse et que si ils ne peuvent être ainsi c’est que je suis une horrible personne. Qui peut me défendre , me soutenir , moi c’est tout.
 Si c’est pas des pousses de la mort, la mort sans pistolet.
N'est pas un meurtre.

un gamin qui vous fait perdre les plus belle année de votre vie,  vous fait passer pour une fille mére pour les hommes merci,  et travailler la nuit pendant 7 ans afin de partir plus vitre rejoindre le paquebot  de la médiza familial.
Sympathique "c'est une pure fabulation"  il pique le tire d'une piéce que je travaillais  au théatre d'Yvry , sans drit d'auteur sans avoir lu la piéce écrit dans son carnet magique utile en phrasee courte pour déboitée la conne qui avait perdue sa vie  d'usure inutile.
jetée dehors comme  la pire des créatures 
un faussaire  de sale chose...
Un capitaine des pompier et une mére sans certificat d'études; 
c'est pousseux ce bain de boue.


Depuis l’enfance je méne le combat sans résolution
 et 38 ans de psychanalyse.
Quand un point ne veut bouger  tout travail ne sert pas cette cause.
Alors ! A part leur joie dont je peux me rejouir de leur avoir donner de se rejouir de leur succés  sur ma perte.
le pied.



Je ne pensais quitter le monde avec une telle offense celle éternelle de ma vie .
Désolée. Mais de moi, je ne peux sortir rien d’autres .
Essorée à plusieurs tors dans la machine à laver.

Tout ce qui était positif fut acculer à l’inventaire des choses merdiques de la journée. 
 Téléphone racrroché aussitôt presque sans un mot de rassurage, de soutien . de douceur de tendresse.
"Sais pas , je ne peux pas ."

C’est si simple quand on parle du cœur.



Salut les blogeurs je reviendrai que quand l’espoir aura repousser autrement ce n’est pas la peine vous aussi vous souffrez  de la crise guerre sanitaire  alors soyez prudents vous avez enfants , amis , parents ect…
Le monde n’a plus de place  faut dégager.
Je ne manquerai à personne  alors.
Je suis tellement dsabusée que je  ne vais pas corrgeai mes fautes d’orthographe… et ainsi vous voyez elle ne valez pas grand-chose.
Et un an et demi de silence et de nons adresses humaines appréciees  « taisez vous «  était l’écho .

 La femme sauvage est née, le complexe de gaspar Hoser.

Bon ,je l’espére à bientôt dans d’autres configurations.
Aurevoir ou Adieu.
C’ette femme que l’on appelait Frankie Pain.

JE perds ce que j’ai mis tant de temps à gagner sur mon corps.


Sugir le pire est arrivé.

mais je n'ai pas dis mon dernier mot.