lundi 6 décembre 2021

Carnet gris 9 Hommages aux ambulances

 

Carnet gris 9 Hommages aux ambulances

Les ambulances sans elles les handicapés ne pourraient se mouvoir à leurs examens vitaux.

L’épisode de vendredi parlait de bien des choses c’était un conglomérat d’un état des lieux.

Le manque de personnel, le manque d’ambulances.

Une ouverture vers de nouveaux ambulanciers pour compenser le manque.

Leurs journées sont fort longues.

Mes derniers ambulanciers étaient en chemin depuis 7 heures et me rapportant à mon atelier vers 18h devaient enchaînés sur une réunion  et ils leur étaient très important d’y être.

 

L’état devait passer  ces services aux peignes fins  pour augmenter leur condition de vie ainsi que les auxiliaire de vie.

Apparemment rien n’est en vue.

Les anciens  forment les nouveaux, après leur formation de base.

La situation de vendredi était extrême : la mousson de décembre ect….

L’ambulance n’est pas un taxi ambulance.

Le patient est couché.

(je me permets de l’écrire, il y a eu confusion).

Le reste nous suffit pour un blog.

La situation décrite arrive à 5 pour 100.

 Je vous souhaite de bien préparer la magie de Noêl surtout pour les êtres qui le passeront seul.

Quand je travaillais à l’hôpital en garde de nuit,

 c’était la nuit du plus gros taux de suicides,

 comme les nuits de la  pleine lune.

Soyons vigoureusement fort.

Je viens d’apprendre au courrier ce matin  que depyis le mois de juin  ma sœur avait rompue avec moi.

J’eus souhaité le savoir à son heure pour eviter la décapilotade  d’une absence

Eternellement longue.

Eh ! la mère Pain ne te prive pas de pléonasmes sur une affaire pareille.

 La seule chose que tu savais

C’est que tous  les membres des différentes familles étaient sur liste rouge.

Madame la sœur est matière qui aime pétrir.

Pour moi tant que les choses ne sont nommées cela n’est que « Pure fabulation » de ma part.

Ou de l’autre bien sur.

Frankie Pain

 


 

samedi 4 décembre 2021

Carnet gris 8 L’handicapé est moins qu’une bête qui va à l’abattoir.

Carnet gris 8 

L’handicapé est moins qu’une bête chargée

 qui va à l’abattoir.

 Samedi 4 dec

Journée lever 16 55.

Economie de repos 

Petit dejeuner, repas de midi et souper

même ecueille

Retour du centre Europe medical

 par un chauffeur du kosovos qui n'a pas eu le temps de pisser de la journée,

 même une bête il aurait pas mieux conduit enfin vous avez compris toutes les contraintes.

 Une bête pour l’abattoir on la soigne bien afin  que sa viande soit tendre.

 "Un humour"  pour m’annoncer que j’avais 50 m à faire sous une pluie battante.si je savais marcher.

- Regardez mon fauteuil ?

Tout se battait sous cette mousson d’hiver ;

 Rentrée dans l’ambulance, nous découvrons qu’elle n 'a aucun amortisseur et il défit les radars sauf au passage du 6 eme  feu rouge, là c'est le PV. J’hurle de douleur.

- Arrêtez d’hurler .

- Roulez plus doucement, au moins dans les trous.

Mon mari n’aime pas me voir arriver en morceaux. Tout d’un coup pour ses mâles parler du mâle, çà calme un peu ils craignent le poinçon dans la gueule.

Si aux emigrants ont donné du bon matériel, ils pourraient travailler correctement.

- Nous porterions  une charge d’heroïne avec les flics au cul nous n’irons pas plus vite.

dis je à l'accompagnateur du patient

Le mec me regarde

- à bon .

Il savait de quoi je parlai.

 

Aujourdh’ui le monde de drogue se met au calme  dans le trvail d’ambulanciers, c’est la deuxiéme fois que j’ai affaire à cela. c'est pas coule.

Necessaire d'avoir en plus des douleu, des couilles.

Elles poussent chaque jour un peu plus. Comme j'aime n'être qu'une femme.


Celui qui est pris en charge ainsi c’est que sur son dosier il est noté qu’il n’y aura pas de famille pour reclamer. nous pouvons le supposer et pourtant je les adore. Ce sont les nouvelles recrues.


L’handicapé est moins qu’une bête qui va à l’abattoir.

Surtout garder sa dignité. Et l’estime de soi.

Heureusement ce n'est pas tous les jours.

ELLe s'appelle Françoise

et en ce moment charlotte pour se repose des cancres  Et je m'atteterait là.

Charlotte 

reserve des droits d'auteurs

les pa iques de l'économie.




 Un parapluie , la fuite en bateau

travaux de phtos et peinture Chalotte de la betaillière  

 

 

 

mercredi 1 décembre 2021

carnet gris 7 Quelques papyrusses : un reve de l'aube

carnet gris  7 

Quelques papyrusses  d' un rêve  de l'aube

une coquille de moule collée au rocher de son épaule . (la femme du Nanard)

 

Bénard et moi nous "griffoyons" nos carnets respectifs

la bouilloire d'émail jaune

 au centre de la table ronde

 de chéne ciré 

excitait nos meninges du cerveau droit.

le bruit de nos plumes dansaient sous un même rythme.

le bois dans la cheminée crépitait fort.

La neige sur le chemin des vaches.

 

Bénard me caresse doucement mielement mon entre cuisse.

mon Ponchau de lainage angora vibre comme preparant son envol vers le paradis

Tout  est

d’une douveur , cette douceur perdue si gracieuse.

Martin, l'épicier et sa bétailère, attend son casse croute offert,

Nous ne pouvons couper l'inspiration.

le chien de berger  va lui renifler les coucougnettes.

Martin  dit avoir deposé la chicorée pour leur café.

-Vous me payerez  à la prochaine tournée, j'aurai des harengs sords.

Bénard dit c'est parfait avec les pisanlits et les oeufs pochés.

Bénard prend sa guitare,

 met une mélodie sur ces mots.

le chien vient posé son museau sur mes genoux.

Tu es content mon "Bois Vert", tu l'aimes pas le Martin.

"Bois vert" émet des  petits sons  pour Bénard.

Je rallonge le feu d'une bûche.

Bénard :

-tu me fais un oeuf moitié couché d'un coté moitié de l'autre.

j'ai jamais oublié ton visage au foyer Saint Jean où en 72 j'avais joué dans le vieux Bordeaux à Saint  Pierre chez le pére de ta Corine endiablée  l'enfant que tu soignais avec des dessins.

Quand je joue, n'importe où dans le monde tu es toujours au premier rang.

Mon dernier disque de Te l'offre. Tiens bon.

Y a pas si longtemps que j'ai failli y passer.

 

Je sers les oeufs , même Bambois Bois -Vert  à le sien dans sa gamelle et j'offre  à la femme de Benard  revenue une préparation de fromange blanc et de mirtilles de l'été.


Bénard reprend "Le soleil si large".....

Nous pleurons.

 

 Ce rêve me restitua une part manquante de ma vie l'amour de ma mére.


Quelle joie d'être une trés grande lectrice  des offrandes du matin de l'inconcient généreux, qui veut absolument que vous continuez à vivre.

 

Frankie Pain de la Mangou

Droits d'auteurs reservés

mon decorateur et constume dans mon dernier spectacle de danse "Fellini 'S road"
Olivier 
et dans "Vive la france" MIchel YOUNG

Michel Serres
le Golfe  marée mi haute mi basse
mon premier mandalt aprés le travail avec valerie Valois


la presqu'îleConleau
ma chère soeur
si absente 
depuis juin rien

le même jour
 

 



dimanche 28 novembre 2021

Carnet gris 6 ;Salutations du samouraï au quotidien.

 

Carnet gris 6

La croix rouge en totale expansion. Salutations du Samouraï au quotidien.

 

AH ! ma très chère Christiane Singer,

Comme tu me manques Christiane Singer. Dans la situation de mon carnet gris 6 tu ne m’aurais pas laissé en plan.

1 « Il n'y a qu'une seule manière de débuter dans le savoir et sa saveur : c'est d'être ébloui ! Tout ce qui ne commence pas par un éblouissement n'a pas d'avenir. »

2«nombreux sont ceux qui disent: on ne peut pas aider tout le monde, et n'aident personne. »

3« Ces êtres de dialogue, de partage et de mouvance que nous sommes, vivent de la magie des rencontres, meurent de leur absence ».

4« L'énigme qu'est l'Autre recule comme l'horizon à chaque pas que tu fais vers lui. »

 


Ou sortir ta batterie de cynisme.

Quelques personnes ont pu comprendre que le trou n’était pas loin et avec quelques petits morceaux de la connaissance de l’art eurent la croix rouge en totale expansion.

 

L’état de conformisme est extrêment puissant, ce n’est pas cette arme là qui nous amène à résister.

 Ou à permettre à l’autre de le faire. QUAND ELLE LE POSSEDE EN ELLE DEJA

 

 Je ne suis pas vide de trAvail sur moi. Bouffer par la racine cela peut m’arriver. Je défie quiconque ne craque pas sur des grands événements après des plages à pertes de vue et de vie. 3ans 6 mois d’isolement total.

 

 La vendredi feminin et Palmarés son perroquet.

 Je vais relire Michel Tournier.

La dame a du annuler son théâtre malgré l’extrême gentillesse des ses body guards,  ce sera pour un autre dimanche.

Mais avec la témérité dans ma voie.

 Un général n’envoie pas ses soldats au combat s’ils sont cassés des combats de la semaine.

 Le « CaÏria » de Julien François ce si grand chinologue avec qui j’ai fait mes classes en philisophie des spartiates et des stratégies de guerres des princes chinois.

 

Elevé un garçon quand vous jouez le père, çà ne se fait pas à la nourriture, la toilette et « la biberon » .

Je suis sortie des bouillons de Charybdes et Sillas  grâce à ma chère Sophie Le Petit notre plasticienne que vous pouvez voir sur la liste de mes blogues et mon ami Gustave du pays Basque.

C’est si simple d’offrir juste le geste à l’autre,  tendre la main comme la petite fille dans la remontée du couloir de l’eau…( carnet 5)

une huitre ouverte... mais nous connaissons le cynisme de notre manouche nationale faut être caustaud pour y tenir debout aprés.

Les Cioranesse.

les SPinozienne ce serait plus facile...

 

La suite je sais faire. Je pourrai posée ma plaque de psychanalyste et Freud sait me parler , Lacan, Adler ,  Youngn, Cyril Ceyrulnic.

Nous ne sommes pas au point zéro.

Toutes mes salutations de samouraï du quotidien

Lecteurs et lectrices.

 

 


ma petite niece iris
celsetine piéce du moyen age.

Jouer par jeanne moreau au théatre d'avignon  au palais des papes.




tableau volé par le frére  il ignorait que c'était son enterrement. Un an aprés m'avoir larguer . à l'hopital je soigner lmon premier cancer , etpe d'un long deuil.



Bernard pierre dDonnadieu aveugle et bon client chez moi mon bistrot et chez la charculière
Une repéte pour jouer la femme de philippe naon  pas dans seul contre Tous cette fois.
Dans mon atelier d'écriture

Bonne lecture chers lectrices et lecteurs

des commentaires seront les bienvenues